Sign in
Download Opera News App

 

 

Audiences de Gbagbo à Mama : le Guémon et le Cavally ouvrent, samedi, le ballet des populations

L'ex-Président Laurent Gbagbo débute ce samedi 28 août à Mama les audiences des populations


Laurent Gbagbo rencontre samedi 28 août à Mama, son village natal dans la sous-préfecture de Ouragahio, les populations Wê des régions du Guemon et du Cavally. L'information a été donnée par son cabinet ce mardi 24 août.

C'est un rendez-vous qui revêt un intérêt national au regard des pires atrocités connues par ces populations durant la longue crise militaro-politique partie de la rébellion du 19 septembre 2002 à la crise postélectorale de 2010-2011.Les tuéries ont été particulièrement meurtrières dans cette région où les populations sont très favorables à l'ancien président ivoirien. Le message de celui-ci après son victorieux retour carcéral est très attendu par ces populations et par tous les Ivoiriens. Le pansement des profondes blessures pour la réconciliation constitue un des enjeux.

La rencontre de samedi ouvrira la vague des visites que les populations ivoiriennes iront rendre à Laurent Gbagbo. " Le président Gbagbo part s'installer à Mama. Il va y recevoir les populations des régions et les communautés qui manifestent la volonté d'aller lui exprimer sa compassion et son soutien. Mama a l'avantage d'être au centre Ouest que les populations peuvent facilement rallier", confiait avant la publication du communiqué un leader de jeunesse pro-Gbagbo au cours d'un déjeûner chez un haut cadre de l'ancien parti au pouvoir.

Le Haut Sassandra se signal déjà. Selon Guillaume Kamé Kamé, secrétaire national de l'ex- FPI pro-Gbagbo, une opération Touraco va être lancée dès cette semaine pour sonner la mobilisation non seulement pour un voyage à Mama mais aussi pour une adhésion massive au futur nouveau parti qu'entend créer Laurent Gbagbo après avoir décidé de laisser" l'enveloppe FPI à Affi N'Guessan".

Dan Opéli 

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

cavally gbagbo à mama laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires