Sign in
Download Opera News App

 

 

Etats généraux de l’école : que ce ne soit pas un rendez-vous de militants politiques zélés

La ministre Koné Mariatou, initiative des assises

Depuis ce 19 juillet 2021, les états généraux de l’école et de l’alphabétisation (EGEA) ont été lancés ce lundi 19 juillet 2021 à 9h, au SOFITEL Hôtel Ivoire. Et pour le moins que l’on puisse dire, pour l’heure, aucune catastrophe n’a encore été signalée qui donnerait raison à ceux qui s’opposaient farouchement dans un passé récent à cette idée. Il est vrai qu’ils ne seront pas ‘’la panacée sans une volonté politique’’ en amont comme l’a indiqué un article de Abidjan.net mais c’est déjà mieux que les précédents petits séminaires presqu’à la sauvette dont les résultats restent depuis tout ce temps hermétiquement ‘’sous scellé’’.

Une classe du primaire en Côte d’Ivoire

      La première lecture est donc la possibilité et l’effectivité de la tenue de ces assises qui ne consacreront pas la chute du ciel sur la Côte d’Ivoire et il n’en sera rien. Pour autant, ce rendez-vous que beaucoup d’ivoiriens attendent avec une grande ferveur devra être celui des grands ‘’papos’’. Et là, il n’est pas question qu’on trie sur le volet les intervenants. Car comme le dit de façon triviale, ‘’on se connait ici’’ : ce n’est ni un rendez-vous du RER, ni celui de la JFPI, encore moins celui de la JPDCI. Il s’agira de parler de l’école de façon patriotique.

La banque mondiale soutiendra les EGEA

     Tous les partenaires devront s’exprimer sans que des sujets jadis tabous ne soient occultés : le quantum horaire au primaire, les cours de mercredi, le mode de recrutement au CAFOP et à l’ENS, les effectifs dans les salles, les formats pédagogiques qu’on change à tout bout de champ, les débats sur les coefficients et la conduite au secondaire, la liberté syndicale et aussi la question des primes liées aux activités des examens. Enfin, ce grand rendez-vous ne doit être celui des officines politiques où des intervenants s’en viendront plus œuvrer en tant que militants politiques politiques là où ils seront attendus pour des propositions objectives, patriotiques susceptibles de sauver l’école ivoirienne de la glue dans laquelle elle baigne depuis belle lurette.

                Frederic GNEZE

 

Content created and supplied by: FredericGneze (via Opera News )

sofitel hôtel ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires