Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire des 49 soldats ivoiriens : Bamako voudrait de l'aide de Ouattara auprès de la BCEAO

Sous l'égide du président Faure Gnassingbé les délégation ivoirienne et malienne se sont rencontrées à Lomé la capitale togolaise le 03 Septembre dernier afin de trouver les voies et moyens pour un dénouement heureux du contentieux qui les oppose. Dans la foulée, au nombre des revendications des colonels putschistes au pouvoir à Koulouba (palais présidentiel) , il y a un volet pécuniaire.


Selon RFI (Radio France internationale) à l'entame des discussions le ministre des affaires étrangères du Mali Abdoulaye Diop a dévoilé un pan des exigences du colonel Assimi Goita afin d'élargir les 46 membres restants du contingent ivoirien interpellés le 10 juillet dernier à l'aéroport Modibo Keita de Bamako . Elles sont relatives à une demande de soutien du numéro 1 ivoirien Alassane Ouattara concernant les opérations de décaissement du Mali auprès de la banque centrale. Pour eux, l'ex Dga du FMI vu le poids de son pays dans l'institution et la qualité de ses relations avec son homologue français pourrait faciliter les apports budgétaire qui font actuellement défaut au gouvernement de transition malienne. Sans mot dire ces requêtes sont indirectement adressées à la France réelle détentrice du pouvoir de trancher en matière de prêt .

Pour rappel Abidjan et Bamako ne parlent plus le même langage depuis l'arrivée de la junte conduite par le colonel Assimi Goita malgré l'imbrication de l'histoire des pays. L'arrestation des 49 soldats ivoiriens a été à la base de la détérioration des relations entre les deux capitales car la méthode utilisée est aux antipodes du diplomatiquement correct. Grâce à dextérité du ministre togolais des affaires étrangères Robert Dussey 3 soldates du groupe avaient été libérées. Déjà un bon signe.


Espérons que le second round des négociations soit la fin du calvaire des 43 militaires de Côte d'ivoire.


La contribution de FABA

Content created and supplied by: Faba (via Opera News )

alassane ouattara bamako bceao mali abdoulaye diop

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires