Sign in
Download Opera News App

 

 

Guerre en Ethiopie : le premier ministre éthiopien sur les traces d'Idriss Déby ?

La guerre en Ethiopie devient sérieuse. Les rebelles s'approchent à grand pas de la capitale Addis-Abeba. Les pays européens et américains exhortent même leurs ressortissants à quitter le pays. C'est bien triste d'en arriver là. Mais hélas les Etats n'ont pas d'amis mais des intérêts.

Pendant ce temps, des patriotes Ethiopiens se prononcent. Par exemple le légendaire athlète éthiopien, Haile Gebreselassie, médaillé aux jeux olympiques a annoncé qu’il était prêt à monter au front contre les forces rebelles du Tigré selon APA news. Voici son intervention :

« Vous vous attendez à ce que je dise que je vais me battre jusqu'à la mort ? Oui, car c'est le prix ultime d'une guerre » « Que feriez-vous lorsque l'existence d'un pays est en jeu ? »

Une sortie médiatique qui intervient après la déclaration du Premier ministre Abiy Ahmed qui a décidé de se rendre lui-même au front pour diriger les troupes.

Se rendre lui-même au front pour diriger les troupes ?

Cette situation ressemble bien à celle qui s'est déroulée au Tchad où le président Idriss Déby Itno s'est lui-même rendu au front pour combattre les rebelles qui avançaient inéluctablement vers le capitale.

Malheureusement nous savons tous la fin de cette bravoure du président. Hélas il a reçu une balle meurtrière qui lui a coûté la vie.

Le premier ministre Ethiopien ne serait-il pas sur les traces du président tchadien ? Nous ne lui souhaitons pas cette trajectoire plutôt sombre qu'a connue le président Déby, ce digne fils de l'Afrique aussi réputé pour être un des purs et durs combattants du terrorisme dans cette partie de l'Afrique.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

ethiopie tchad

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires