Sign in
Download Opera News App

 

 

Pulchérie Gbalet met fin au débat : "Soro a un grand coeur, il m'a soutenue de façon permanente"

Pulchérie Edith Gbalet, la présidente de Alternative citoyenne de Côte d'Ivoire (ACI) au coeur d'une petite polémique liée à l'argent de Guillaume Soro, pendant sa période de détention, a publié un extrait d'une vidéo sur sa page officiell, censée mettre fin au débat. Elle déclare avoir bel et bien été soutenue "de façon permanente" par l'ex-président de l'Assemblée nationale, aujourd'hui en exil en Europe.

Sur sa page Facebook, comme pour mettre un terme à la polémique, Pulchérie Gbalet a partagé une retranscription d'une vidéo tournée au siège de Générations et peuples solidaires (GPS) de Guillaume Soro.

Elle s'était, en effet rendu à ce lieu, pour rencontrer Anne Marie Bonifon, la porte-parole de Guillaume Soro, qui l'a reçue, elle et sa délégation, en compagnie d'autres cadres de GPS, dont El Hadj Mamadou Traoré.

"Face à la polémique, Pulchérie Gbalet met fin au débat : « Soro l’a soutenue, moi et ma famille, de façon permanente »

Dans la retranscription de la vidéo qu'elle a partagée, on y lit ses propos exacts. "On ne peut pas aller France pour lui dire merci, car on m'a interdit de sortir. Je ne le connais pas (Guillaume Soro, ndlr) personnellement, mais le Président Soro Guillaume est un homme au grand coeur", a-t-elle déclaré.

"Il m'a soutenue, y compris ma famille, de façon permanente du début de mon arrestation jusqu'à ma libération. Le moins que je puisse faire, c'est de venir dire merci officiellement à sa famille politique. Merci au Président Soro Guillaume. Que Dieu vous bénisse", a encore déclaré Pulchérie Gbalet.

En partageant sa citation exacte, l'activiste citoyenne de la société civile ivoirienne entend ainsi mettre un terme à la polémique née de la révélation selon laquelle elle a été financée par Guillaume Soro, dans le cadre de la désobéissance civile.

"En effet, suite à son arrestation, sans la connaître, Guillaume Soro lui a apporté, dans les premiers instants de son incarcération, la somme de 400.000 FCFA et a apporté à sa famille la somme de 150.000 FCFA. Et il a été constant avec cette somme à l'endroit de sa famille chaque fin du mois jusqu'à ce qu'elle sorte de la prison. Sans oublier ce qu'il lui apportait comme assistance financière en prison.", a avait révélé El Hadj Mamadou Traoré, à la suite de l'audience.

Ce sont ces révélations sur les chiffres qui ont créé la polémique, alors que les communicants de Pulchérie Gbalet ont tenté de remettre en cause cette déclaration, sans la nier.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires