Sign in
Download Opera News App

 

 

Fleur Aké :"Nous nous attendions à ce que le droit ne soit pas dit, comme toujours depuis 2011 en CI"

Fleur aké m'bo a été candidate au législatives d' Agboville et face à elle Adama bictogo son rivale numéro 1. Adama bictogo a été déclaré vainqueur et celà a eu de nombreux rebondissements autant sur la toile que dans ladite localité.


En effet, face à la déclaration officielle indiquant bictogo vainqueur, la jeune dame a fait remonter les preuves de sa victoire, elle a même saisir le conseil constitutionnel dans cette optique. "Parlant du fond de ma requête, doit on valider des PV sans stickers ? A quoi sert il donc d’en acquérir si on peut aisément s’en passer alors que le Président de la CEI prétend le contraire et argue que l’utilisation de ces hologrammes ( stickers ) constitue un moyen supplémentaire de transparence ? Qu’est ce qu’on fait quand plus de 50 % des PV sont sans stickers, donc non valides ? Doit on quand même valider la « victoire » d’un candidat en dépit des graves irrégularités entachant irrémédiablement la sincérité du scrutin ?Doit on valider des PV à double emploi ? Des PV avec des grossières erreurs arithmétiques ou des PV sans répartitions des voix ? Des PV illisibles ?Nos attentes quoique candides et réalistes ont été froissées sous l’autel de la préservation d’intérêts particuliers. Avons nous été surpris ? Noooon !Que devons nous espérer d'un Conseil Constitutionnel qui a réussi l’immense exploit de valider la candidature anticonstitutionnelle de M. Ouattara?

Nous nous attendions à ce que le droit ne soit pas dit, comme toujours d’ailleurs depuis 2011 en Côte d’Ivoire. Mais il nous fallait malgré tout utiliser toutes les voies de recours que nous offrait les Lois pour démontrer notre posture républicaine, défendre jusqu’au bout par la voie démocratique les voix de nos parents et surtout exposer que l’Etat de Droit n’est pas une réalité dans notre Pays. Nous sortons incontestablement vainqueur de ce scrutin d’abord en terme d’expérience électorale, en terme de création du capital affectif entre nous et un peuple agbovillois qui est digne et intègre et qui l’a prouvé et en terme de réappropriation du leadership local des mains du « tout-puissant » Directeur Exécutif du RHDP. Désormais à Agboville on sait qui est qui et on sait surtout ce que chacun pèse politiquement. Un homme politique, sans base électorale, que vaut-il en réalité ?" a t'elle déclarée.


Le courage et l'enthousiasme de cette jeune dame sont à encourager. Elle a faire preuve d'une sérénité qui a séduit toute la toile."À la jeunesse de Côte d’Ivoire, je voudrais leur dire d'oser. Ne vous donnez aucune limite, OSEZ ! Avec Dieu nous ferons des exploits.Agboville un jour, Agboville toujours. Dieu aime Agboville." a t'elle ajouté pour terminer. Un mot pour soutenir Fleur Aké M'bo !

Content created and supplied by: LaurèneDePrisca (via Opera News )

adama bictogo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires