Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire Radio régionale du Guémon refuse de passer, sur ses antennes, un communiqué des pro-Gbagbo

Un employé de la Radio régionale du Guémon, '' Radio Boya '' serait en disgrâce avec sa hiérarchie suite à un vice de procédure. Le service de communication de Boya FM, par Dji Ignace Thibaut, donne sa version des faits.

<< Le week-end de la fin d’aout 2021 a été retenu par les partisans de l’ancien Président Laurent Gbagbo comme étant un moment approprié pour une rencontre de solidarité et de purification entre le peuple et lui.

C’est dans ce contexte que dans les deux régions Wê, à savoir : Guémon et Cavally, qu’un certain nombre d’activités de mobilisation ont été mises en œuvre à la plus grande satisfaction des initiateurs de la rencontre dite des «Wê à Mama ».

Si dans la région du cavally, les responsables du convoyage des Wê à Mama pour la rencontre avec le Président Laurent Gbagbo n’ont pas eu besoin de recourir aux radios locales, parce que connaissant probablement les cahiers de charges de celles-ci en matière de questions hautement politiques, à Bangolo en revanche, la situation n’a pas été comprise ainsi.

En effet, à Bangolo au centre de la carte régionale du Guémon, dans leur volonté de ratisser large pour réussir le pari de la mobilisation départementale, les dirigeants locaux du parti ont approché l’un des sympathisants, C. S, qui se trouve être un agent de la radio régionale du Guémon à Bangolo, pour faire un passage à l’antenne, en vue d’appeler la population à effectuer massivement le déplacement.

En l’absence du Directeur Général en mission à Abidjan et face à ce que l’agent C. S se préparait à recevoir la délégation en directe à l’antenne pour un passage radio (ce qui n’est pas normal), les agents en charge de l’intérim administrative et protocolaire y ont opposé une fin de non-recevoir argumentée surtout par le rappel des missions apolitiques du média régional et les interdits contenus dans le cahier de charge de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA).

C’est ainsi qu’informé quelques minutes plus tard de l’incident peu avant son départ pour la France, alors qu’il était en entretien avec le Directeur Général de ladite radio à son cabinet à Abidjan, le Secrétaire d’Etat et Président du Conseil régional du Guémon, le Docteur C.S.D a appelé le mis en cause pour lui remonter les bretelles et le rappeler à l’ordre à travers une démarche de mise en garde ferme.

Malheusement, l’agent C.S. ayant été clairement pris dans une situation de tentative d’utilisation de l’antenne régionale à des fins politiques, a transféré l’enregistrement téléphonique de leur conversation à ses responsables politiques, aux fins de se faire passer pour une victime de menaces, dues à ses convictions idéologiques et à en tirer un large bénéfice, voir une solidarité. Il jette ainsi en pâture son employeur à la machine répressive de ceux-ci.

Ce qui ne tardera pas puisqu’en plus des promesses d’aides, les réseaux sociaux et canaux spécialisés de l’opposition vont diffuser l’élément à profusion.

Mieux, dans sa parution du samedi 28 août 2021, le quotidien « le Nouveau Réveil » en a fait son chou gras.

D’autres sites d’informations sont même allés à retranscrire et à publier l’intégralité de la conversation téléphonique entre l’agent et son Président.

Tout ceci dans l’ignorance totale que l’agent C. S a failli professionnellement à son rôle, conforment à la ligne éditoriale de la radio régionale Guémon FM et que par contre, le Secrétaire d’Etat et Président du Conseil Régional du Guémon, C. S. D est pleinement dans son rôle et ses droits sur toute la ligne ! 

Le Cabinet du Président du Conseil Régional, les administrations générales de la radio et du conseil régional du Guémon saisies du dossier s’attèlent à apporter une issue appropriée à cette situation.

 Sercom Guemon FM >>

En Dieu, il faut croire

Paul Konan

Content created and supplied by: Paulyfamienkoffi (via Opera News )

Guémon Radio régionale du Guémon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires