Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour au pays: pour ce militant du RHDP, Gbagbo continue de redouter le petit téléphone de Ouattara

Avec un peu de chance, Laurent Gbagbo sera de retour en Côte d’Ivoire le 17 de ce mois même. Si ce retour suscite un réel enthousiasme chez ses partisans, les militants du RHDP accueillent l'information avec un petit froid.

C’est désormais une question de jours. Toutes les conditions semblent être réunies pour permettre le retour de l’ancien président Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire. Et ce, après près de 10 ans passés hors de sa terre natale. Dans la « Gbagbosphère », c'est déjà la joie, la ferveur, la fête pour accueillir ce fils prodige, mais aussi le mentor qui a finalement réussi à se soustraire des intrigues de la justice internationale.

Cependant dans le camp des victimes – notamment avec Issiaka Diaby – et dans une certaine mesure chez certains partisans du parti au pouvoir, ce n'est pas de gaîté de cœur qu’on apprend ce retour. En clair, certains apprécient d’un mauvais œil le retour de celui à qui il est reproché certaines dérives de la crise post-électorale de 2010-2011. Dans ce tumulte, certains partisans du parti au pouvoir trouvent cependant le moyen de dédramatiser en trouvant un certain équilibre. C’est l’exemple de ce militant pour qui tant que son mentor sera au pouvoir, le retour au pays d'un tel ou d'un autre ne changera rien. « Ils disent que leur chef arrive le 17 juin, mais ils oublient que c'est le "Bravetchê" qui est au pouvoir », martèle-t-il.

Pour D. A. Kakou en effet, par son accession au pouvoir, le fameux téléphone d’Alassane est devenu « encore plus puissant ». Une chose qui devrait suffire, croit-il, à déterminer le rapport de force. « Si Gbagbo n'avait pas peur, pourquoi depuis son acquittement, n'est-il pas rentré au pays ? », insiste-t-il.

(https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=5549393448464684&id=100001822504929)


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

laurent gbagbo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires