Sign in
Download Opera News App

 

 

Quelle humilité! Voici l’endroit où se fait coiffer l’ancien préfet Vincent Toh Bi Irié

Ne dit-on pas que l’humilité précède la gloire et l’orgueil précède la chute ?

L’ancien préfet d’Abidjan et ancien directeur de cabinet du ministre Hamed Bakayoko en est l’illustration parfaite, lui qui chaque semaine ne cesse d’étonner.

Apres les visites dans des cours communes ou autres endroits modestes, c’est dans une rue de la commune de Treichville que Vincent Toh Bi Irié nous a emmenés pour nous faire découvrir l’endroit, où lui, personnalité importante de ce pays se faire couper les cheveux, sans même tenir compte de son rang social.

Quelle humilité de la part de cet homme qui ne fascine rien que par cette qualité humaine.

«Les akpasmandis d’Abidjan-là, ne venez pas dire que c’est parce que je suis devenu “rienneux” que je me fais coiffer dans les rues hein !!! » A-t-il indiqué avant de rajouter ceci :

« Et puis d’ailleurs, quand je me mets devant les caméras de télévision, qui sait que ma coiffure a coûté 500 frs dans une rue de Treichville?

Nous on sait d’où on vient et on sait aussi où nos mains ne peuvent pas arriver.

Je me faisais coiffer ici depuis que j’étais Directeur de Cabinet, puis Préfet.

Ce jeune qui me coiffe n’a jamais su mon identité réelle. Il le saura peut-être aujourd’hui. Il est Étudiant. Il coiffe par ses temps perdus pour se faire de l’argent et soutenir ses cours.

Je ne paie pas ses tarifs. Je paie son dur labeur.

Aujourd’hui, je voudrais lui rendre hommage et par delà lui, je voudrais rendre hommage à tous les jeunes de Côte d’Ivoire qui “barrassent” dur pour se frayer une voie dans la vie sociale.

Sans sacrifice, il n’y a point de succès.

Jeunes, hommage à vous!

Le travail. Le travail. Sans découragement. »

 Par TG

Content created and supplied by: SimBly (via Opera News )

hamed bakayoko irié treichville

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires