Sign in
Download Opera News App

 

 

Laurent Gbagbo : " le pire pour un prisonnier, c'est d'être oublié, si tu es oublié, tu es mort"

Le Président du PPA-CI, Laurent Gbagbo, est revenu sur les grandes difficultés de la vie en prison, pendant son discours adressé hier dimanche à la cérémonie de clôture du Congrès Constitutif de son nouveau parti. Pour l'ancien chef d'État ivoirien, récemment acquitté et libéré par la Cour Pénale Internationale après 10 ans de prison, le pire pour un prisonnier durant sa vie carcérale, c'est d'être oublié. Une situation qui peut agir énormément sur ce dernier.

C'est à l'occasion des remerciements adressés à l'endroit des ivoiriens et aux diasporas pour leur soutien indéfectible à son égard durant ses années carcérales, lors de la cérémonie de clôture du Congrès Constitutif de son nouvel instrument politique le PPA-CI, que le Président Laurent Gbagbo est revenu sur ses moments inoubliables passés avec ses nombreux partisans à travers le monde. Il a ainsi salué les ivoiriens et les diasporas, surtout la diaspora parisienne qui ne l'a jamais oublié durant toutes ces années passées à la CPI, parcequ'elle était toujours à ses côtés. Ce qui amène le Président Laurent Gbagbo à noter la remarque selon laquelle le pire pour un prisonnier, c'est d'être oublié. Une situation qui peut être fatale pour celui-ci. Heureusement, cela n'a pas été son cas, parce qu'il avait toujours ses partisans autour de lui ainsi que des événements qui lui prouvaient bien que le monde entier continuait encore de parler de lui bien qu'il soit en prison.

<< Je salue cette diaspora qui n'a pas voulu oublier, qui n'a pas oublié et qui ne nous a pas fait oublier. Parce que le pire pour un prisonnier, c'est d'être oublié. Si tu es oublié, tu es mort. Mais quand il y'a des articles partout, toujours en Europe, sur le continent Américain, notant que Gbagbo est en prison pour des raisons obscures, tu n'es pas oublié... >>, a fait savoir Laurent Gbagbo.

Le soutien des uns et des autres à son égard, faut-il le noter, l'a vraiment aidé à surmonter cette épreuve difficile au bout de laquelle il sera finalement acquitté et libéré par la Cour Pénale Internationale. Depuis le 17 juin 2021, Laurent Gbagbo a regagné son pays la Côte d'Ivoire et quelques mois après son grand retour au bercail, il est aujourd'hui le Président d'un nouveau parti politique le PPA-CI (Parti des Peuples Africains-Côte d'Ivoire).

La voix blanche

Content created and supplied by: La_voix_blanche (via Opera News )

laurent oublié, prisonnier,

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires