Sign in
Download Opera News App

 

 

Les obstacles à la réconciliation en Côte d'Ivoire

Le 17 juin 2021 a marqué le retour de GBAGBO dans son pays. L'ancien président de la République de Côte d'ivoire qui a été acquitté la cour pénale internationale (CPI) après un procès de 8 ans. Son retour a suscité beaucoup d'espoir chez ses partisans et la colère de certaines personnes qui disent être ses victimes. A un mois de ce retour, l'horizon politique ivoirienne reste confu.

Les rapprochement et le positionnement des acteurs sont en cours. Le président Ouattara, en sa qualité de chef de l'état a annoncé qu'il facilitera le retour de son compatriote GBAGBO dans son pays. Il a tenu parole. La majorité des ivoiriens souhaitent un climat apaisé pour la bonne marche des affaires. Que ce soit le parti au pouvoir ou l'opposition, tous aspirent à paix. Pour faire appel aux investisseurs le gouvernement a besoin d'arguments nécessaires tels la sérénité du pays. Quant aux partis de l'opposition cette réconciliation permettra le retour des exilés et la sortie de prison de leur militants.

Quelques soient les bords politiques, cette réconciliation est bénéfique à tous.

Mais au demeurant, il y a des obstacles. Le premier obstacle est le manque de dialogue franc et sincère. Il faut que ce dialogue permette d'évaluer tous les contentieux politiques et judiciaire, Ensuite les vider pour ne plus que la côte d'ivoire reconnaisse une nouvelle crise.

Content created and supplied by: Faba (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires