Sign in
Download Opera News App

 

 

Zadi Gnagna prévient : "Nous n’allons pas attendre la fin de la trêve pour lancer des mouvements"

Théodore Zadi Gnagna, le président de la Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public et privé de Côte d’Ivoire, estime que les fonctionnaires ne vont pas attendre « la fin de la trêve pour lancer des mouvements ». Il l’a fait savoir au journal Ivoir’Hebdo. 

« Pour nous, la trêve finit l’année prochaine. Nous n’allons pas attendre la fin de la trêve pour lancer des mouvements avant que le gouvernement et nous discutions. Si nous arrivons à cela, ce serait un échec pour le gouvernement et un échec pour nous », a-t-il souligné.

« Nous devons saisir ce qui s’est passé en 2017, comme levain, pour impacter une nouvelle dynamique de négociation qui permet désormais en Côte d’Ivoire, de résoudre les problèmes par la discussion », a estimé Théodore Zadi Gnagna. 

Le principal artisan de la grève des fonctionnaires, en 2017 qui a abouti à la signature d’une trpeve sociale de cinq ans, avec le gouvernement, fait savoir qu’à « un an de la fin de la trêve, nous avons demandé au gouvernement, nous l’avons dit à la ministre Anne Ouloto, nous l’avons dit au Premier ministre et à tous les acteurs asseyons-nous maintenant et commençons à discuter ». 

« Allons à un nouvel accord avec dans le même bagage les revendications satisfaites des fonctionnaires et les revendications du gouvernement. C’est ainsi que nous allons amener le corpus social à comprendre qu’aujourd’hui il y a une nouvelle dynamique, un cadre dans lequel on peut trouver des solutions », a-t-il indiqué.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

zadi gnagna prévient

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires