Sign in
Download Opera News App

 

 

Congrès Constitutif du parti de Gbagbo Grande mobilisation et bousculades pour accéder à la salle

Le Sofitel-Hôtel Ivoire s'est retrouvée envahie de monde dès le lever du jour. Malgré la pluie matinale qui a fait planer une menace sur la mobilisation, les populations venues de partout ont répondu présent. Ce samedi 16 octobre 2021 sera, de toute évidence, marquée d'une pierre blanche. Venus de toutes les communes d'Abidjan et de nombreuses villes de l'intérieur, les militants du futur parti tiennent à ne pas manquer cet événement. De temps à autre, les hauts parleurs rappellent qu'il faut respecter les consignes sécuritaires et médicales. 

Très tôt, le dispositif sécuritaire s'est retrouvé débordé. Les personnes affectées à la sécurité ont, en effet, tenu au respect strict des consignes. Et les congressistes sont un peu perdus par la rigidité des consignes. Certains montrent des signes de colère et d'incompréhension. 

Un lot de badges en main, Mme Bamba Kota cherche ceux à qui ils sont destinés. Koffi Jean, secrétaire national du parti abandonné, attend le précieux sésame pour entrer. Comme lui, plusieurs autres congressistes attendent un badge pour entrer. Des chefs coutumiers patientent dans un long rang. Une disposition spéciale à été prise pour réduire leur peine. La délégation de Korhogo est venue avec une danse,traditionnelle qui en rajoute à l'effervescence. Les fatigues sont oubliées.

Il est 10h50 la salle des Congrès est déjà pleine comme un œuf, alors que l'esplanade de l'hôtel est encore noire de monde. On se bouscule pour entrer. Selon le programme pourtant, le président Gbagbo devrait être là à 10h30 pour le début des travaux.

Dans la salle dédiée à la presse, les journalistes, après des heures de bataille à l'entrée, doivent suivre l'événement à l'écran d'un téléviseur. 

Ces professionnels qui ont eu la chance d'avoir accès à la salle, se préparent. Il faut informer le monde entier de la naissance de ce nouvel outil avec lequel va désormais faire la politique. Il a d'ailleurs déjà annoncé les couleurs. Ce sera un parti panafriccaniste et souverainiste.

Le nom retenu et qui sera soumis à l'approbation des congressistes, est le Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI). Le projet d'emblème est : " les deux mains entrelacées qui s'incrustent dans une carte d'Afrique". 1600 participants sont attendus à ces assises. 

Paul D. Tayoro

Content created and supplied by: Paul-D-Tayoro (via Opera News )

gbagbo pierre blanche sofitel-hôtel ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires