Sign in
Download Opera News App

 

 

A qui profite la division et la crise en Côte d'Ivoire ?

Les chefs de villages, de présidents des communautés, des organisations des femmes et des jeunes étaient dans les locaux de la Mairie de Daloa, le 22 mai 2021 à l'ouverture de la foire interafricaine à Daloa. Un chef central de la communauté Gouro Honorable Séhi Bi a déclaré au cours de l'entretien qu'il a accordé à la presse,: "Nous prisons tous pour la réconciliation, la paix et la bonne cohabitation entre les communautés. La foire Ivoiro Burkinabé vient consolider les liens d'amitié et de fraternité entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire. Nous sommes liés par l'histoire. Nous devons oeuvrer pour le "vivre ensemble". Nos différents médiateurs locaux devraient tenir des réunions de façon régulière avec les associations des jeunes, les communautés allochtones et allogènes. Personne n'a du salut à entretenir la division et la haine contre ses frères et sœurs", a-t-il déclaré. Pourquoi les médiateurs ne parlent ne tiennent pas des rencontre pour prôner la cohésion sociale, la paix ? Quel conseil peut-on donner à ceux qui travaillent à la division ? Quand nos jeunes comptons que la violence sur des hommes provoquent ambrase le front social ?

Content created and supplied by: DOUHOJACQUES (via Opera News )

Côte d'Ivoire Daloa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires