Sign in
Download Opera News App

 

 

Gbagbo à Mama : ce que Armand Ouegnin avait promis à ses parents

Il était dans le cortège qui ramenait Laurent Gbagbo sur sa terre natale. Pour L’honorable Georges Armand Ouégnin, le voyage retour aux côtés du grand prisonnier, ce samedi 27 juin 2021 avait un accent de nostalgie. Un peu comme « le criminel qui revient sur le lieu du crime ». Comparaison n’est pas raison !

Le processus du retour de l’ancien président de la République de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo dans son pays a connu son épilogue la semaine écoulée. Après une absence de dix (10) ans d’exil, dont 8 passées en détention, l’ex-prisonnier de la CPI a passé un séjour de deux (2) jours, dans son village natal à Mama, dans la sous-préfecture de Ouaragahio, département de Gagnoa.

 Du 27 au 28 juin, soit 10 jours après son arrivée de Bruxelles le 17 juin 2021, Laurent Gbagbo a réussi un grand retour au double plan quantitatif, grâce à une mobilisation inédite et qualitatif, grâce à la présence de personnalités de notoriété.

Au nombre desdites personnalités, figurait le Professeur titulaire de médecine, président de la plateforme politique « Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté » (EDS), l’honorable Georges Armand Ouégnin, vice-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

 L’ex ministre du président Laurent Gbagbo en 2010, était dans le cortège du 27 juin dernier, pour accompagner son ancien patron à Mama « secoué par une grande émotion ». Parce qu’il avait fait une promesse au parents de Laurent Gbagbo en 2017.

« J'ai été heureux et surtout très ému d'être à Mama du samedi 27 au dimanche 28 juin derniers. Voyez-vous, lors du 1er meeting de EDS que j'ai animé en septembre 2017, à Mama, j'ai promis aux parents, que je reviendrai très bientôt, avec leur fils le Président Gbagbo, mon référent politique, libre et réhabilité et qu'ils ont toutes les raisons d'être fiers de lui. DIEU qui est Amour, Justice et Vérité m'a exaucé. A lui seul revient la Gloire ! »

On se souvient qu’en septembre 2017, le président Laurent Gbagbo était en pleine procédure dans l’affaire « Le procureur de la CPI contre Laurent Gbagbo ». Et pourtant l’ancien détenu de Boundiali, le Pr Georges-Armand Ouégnin était absolument convaincu qu’il reviendrait.

« J’ai toujours pensé que le président Laurent Gbagbo était innocent et qu’il rentrerait triomphalement, comme aimait l’affirmer, son frère jumeau, Abou Drahamane Sangaré », a indiqué le vice-président de l’Assemblée nationale, que nous avons rencontré sous le grand appatam de la résidence de Laurent Gbagbo à Mama.

                                                                                                                                                   Germaine Dahi

Content created and supplied by: Germaine_Dahi (via Opera News )

armand ouegnin cpi gbagbo à mama grand prisonnier laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires