Sign in
Download Opera News App

 

 

En difficulté à l’international, Jeune Afrique vole au secours de l'image de Ouattara

Pour une opération de charme, le coup est plutôt bien joué. Sauf que la tribune consacrée par Jeune Afrique au chef de l’état Ivoirien, Alassane Ouattara, dans sa dernière parution, pourrait ne convaincre que ceux qui découvrent la Côte d’ivoire, mais certainement pas habitués. 

Dans une tribune intitulée ‘’Réussir ensemble’’, au ton particulièrement dithyrambique, l’article décrit comme un communiqué, vante les performances de la gouvernance d’Alassane Ouattara. 

Selon le document retranscrit par le magazine panafricain, la Côte d’ivoire qui vit ‘’Dix ans de croissance ininterrompue’’ depuis le changement de régime en 2011, ‘’maintient son cap vers l’émergence’’. Ce succès à en croire le document, reposerait sur cinq piliers établis par le président Ouattara : 1) La paix, la sécurité, la cohésion sociale, 2) La création d'emplois, 3) La création d’un cadre de vie agréable et d'un environnement d’investissement attractif, 4) Le développement d’une administration plus performante, 5) L'homme. 

Pour qui connaît la réalité du terrain en Côte d’ivoire, marquée par une précarité sociale irrémédiable et un environnement sécuritaire délétère, cet article qui tend à faire miroiter une prospérité plus qu'optimiste, est un véritable conte de fée. 

Cependant la publication de ce ‘’communiqué’’ par Jeune Afrique, répond sans doute d’une stratégie de communication du pouvoir Ivoirien, qui à l’occasion du 10ème anniversaire de son accession effectif aux affaires, se devait de redorer son blason face au souvenir tragique des circonstances de cette prise de pouvoir, et après une crise électorale meurtrière qui a ternie l’image d’Alassane Ouattara. 

La vitrine est bien choisie. En espérant que le tableau dépeint rejoigne concrètement la réalité sur place dans ce nouveau quinquennat.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

alassane ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires