Sign in
Download Opera News App

 

 

Politique : Jeune Afrique passe au peigne fin un des lieutenants de Bédié

Henri Konan Bédié est le président du PDCI-RDA. Il est entouré de plusieurs cadres dans la gestion du plus vieux parti politique de Côte d'Ivoire. Plusieurs vices-présidents sont nommés pour parfaire la gestion du parti. Et parmi ces vices-présidents, il y a George Philippe Ezaley.

Le journal panafricain Jeune Afrique a braqué son projecteur sur ce cadre du PDCI-RDA nouvellement nommé. Ainsi, selon le journal, George Philippe Ezaley est né à Grand-Bassam d’une mère commerçante et d’un père bijoutier – qui fut par ailleurs roi des Nzema de Abrodiemu, au Ghana, de par sa lignée matriarcale – , Georges Philippe Ezaley est l’aîné d’une fratrie de cinq frères et sœurs.

Élève brillant, surnommé « Big Modjo » par ses camarades, Ezaley obtient un Bac E (mathématiques et techniques) au lycée technique d’Abidjan, où il est major de sa promotion. Il y étudie au même moment que Pascal Affi N’Guessan, futur président du Front populaire ivoirien (FPI), Hubert Oulaye, désormais directeur exécutif du Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI, de Laurent Gbagbo), Amadou Soumahoro, actuel président de l’Assemblée nationale, et Théodore Mel Eg, qui deviendra maire de Cocody (il est décédé en 2019).

Nous pouvons donc dire que c'est la génération de Georges Philippe Ezaley qui est aux affaires en ce moment puisque tous les cadres cités plus haut sont des personnalités politiques hautement placées dans l'administration ivoirienne.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires