Sign in
Download Opera News App

 

 

En colère, Blé Goudé explique: "je suis libre sur papier mais en réalité je suis encore en prison"

L'ex-leader de la galaxie patriotique et président du Congrès Panafricain pour la Justice et l'Egalité des Peuples (Cojep), Charles Blé Goudé à donné de la voix en ce début de semaine pour justifier son maintien à la Cour pénale internationale (CPI) malgré sa libération définitive par l'instance dirigeante de la justice mondiale.

Transféré à la CPI après son extradition du Ghana il ya de cela quelques années, c'est le 31 Mars 2021 qu'il sera déclaré non coupable face aux chefs d'accusation portés contre sa personne.

Il est donc libre de tout mouvement et peut se rendre là où il veut. Mais depuis sa libération, l'ex-secrétaire général de la Fesci n'a toujours pas reçu son passeport diplomatique. Il souhaite se rendre en Côte d'Ivoire, sa terre natale comme ce fut le cas pour l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, le 17 juin dernier.

Charles Blé Goudé mécontent de cette situation donne de la voix et fait savoir ceci :"je suis libre sur papier, mais en réalité je suis encore en prison, puisque je ne peux pas sortir de la Haye". Poursuivant, il ne cache pas sa colère face à ses détracteurs : "On me fait ce qu’ils ont fait à Dj Arafat, mais je ne veux pas qu’on me traite comme un combattant à titre posthume", a précisé Charles Blé Goudé. Il estime qu’il n’a aucune obligation à intégrer le nouveau parti de son mentor et qu’il ne doit pas subir toutes ces critiques qui fusent du camp de Laurent Gbagbo.

L'information a été rendue public par Actu people et publié également sur la page Facebook officielle de Pdci24 dans la matinée du mercredi 6 Octobre 2021. Reste à observer si les autorités ivoiriennes se pencheront sur son cri de cœur pour faciliter son retour les jours où mois avenir.

Content created and supplied by: LaMontagneInfo (via Opera News )

CPI Charles Blé Goudé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires