Sign in
Download Opera News App

 

 

Débat sur la limite d’âge à la présidentielle : des Internautes se prononcent sur Operanews

Notre article intitulé « Affaire limite d’âge : ASK et Fleur Aké M’bo s’affrontent à un panel de l’OIDH », publié le 9 octobre dernier, a suscité de nombreuses réactions de la part des lecteurs. A la lecture des commentaires, la tendance qui se dégage est que la majorité d’entre eux ne souscrivent pas au projet de l’honorable Assalé Tiémoko qui vise à revenir à l'âge plafond de 75 ans.

Tel est le cas pour Attaswe Sina : « La meilleure façon de limiter l'âge des candidats à la présidence, c'est le respect scrupuleux de nombre de mandats présidentiels institutionnels. Pas de modification pour changer quoi que ce soit. »

Idem pour Adam's Sie : « Je suis pour la limitation des mandats. La limitation d'âge ne signifie rien vu qu’à 75 ans on a droit au vote. Donc il n'y a plus de débat sur la limitation d'âge. S'il devait avoir une limitation dans ce cas, cela revient à dire qu’à 75 ans l'on ne peut pas avoir les facultés pour choisir un candidat. En ce moment, les personnes âgées de 75 ans se verraient retirer sur la liste électorale. »

Même son de cloche pour Eric Séri : « La limitation du nombre de mandats est la solution à adopter. Le reste c'est de l'insulte à l'endroit de ceux qui vous ont conduits dans leur marche et qui vieillissent. »

Savant Docteur pour sa part que c’est un débat de mauvaise foi.

« C'est un débat de mauvaise foi et nous savons tous ce qu’Assalé vise. La seule chose qui peut sauver le pays, c'est l'instauration d'un état vraiment démocratique et de droit. Comme ça, si ASK n'est pas d'accord avec les vieux, il vote contre eux. Mais tant qu'on aura des lois manipulées pour se maintenir au pouvoir, ce sont ces genres de crises qui arrivent. Et d'ailleurs, quel âge avait ces trois à la mort d'Houphouët ? Gbagbo 48 ans, Alassane 51 ans, Bédié 59 ans. Ils avaient les mêmes âges que ASK et Assalé et pourtant les crises avaient déjà commencés », a-t-il rappelé.

Alex Kalou de son côté préfère s’interroger : « Qui vous a dit que les jeunes feront mieux que ces 3 vieux ? Sachez que le pire est après eux. Ils sont libres d'arrêter la politique quand ils voudront. Qui a obligé Mandela à partir de la scène politique ? C'est le poids de l'âge et le bon sens. »

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

eric séri

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires