Sign in
Download Opera News App

 

 

" La CPI a laissé une blessure profonde en Côte d'Ivoire " ( Katinan Koné )

Le ministre Justin Koné Katinan ( image en haut ) lors de la causerie débat organisée par l'OIDH ce jeudi 07 octobre 2021 à Cocody . Photo Albert Zatté .


L'ex- ministre et porte-parole de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo , Justin Koné Katinan , profitant d'une causerie -débat sur la réconciliation nationale organisée par l'Observatoire Ivoirien des Droits de l'Homme (OIDH ) ce jeudi 07 octobre 2021 à Cocody (Abidjan), il a porté des sévères critiques contre la Cour pénale internationale (CPI) .

La causerie débat a porté sur le thème " Procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la CPI : quelles leçons apprises et quelles trajectoires pour la réconciliation nationale ? "

Dans son allocution le porte- parole de Laurent Gbagbo a présenté la CPI comme une structure qui n'a pas répondu aux attentes des ivoiriens en terme de réconciliation nationale .

" Vous ne pouvez pas parler de réconciliation en Côte d'Ivoire sans soulever la blessure profonde que la CPI a laissé en Côte d'Ivoire et qui a rendu la situation de la réconciliation nationale beaucoup plus délicate . Parce qu'en perdant confiance en la justice nationale au profit de la justice internationale qui n'a pas été à la hauteur alors le peuple de Côte d'Ivoire s'est retrouvé encore profondément divisé " a martelé Koné Katinan à cette occasion .

Avant de déplorer le fait que Charles Blé soit encore à La Haye malgré son acquittement par la CPI en même temps que le président Laurent Gbagbo qui lui a regagné la Côte d'Ivoire .

" Concernant le cas de Blé Goudé comment la CPI est-elle incapable de respecter ses propres règles en maintenant quelqu'un qui est acquitté hors de son pays . Comment voulez vous qu'on se réconcilie dans ces conditions , parce que la réconciliation ne peut se faire sans la vérité " a ajouté le ministre Justin Katinan Koné .


A. Zatté

Content created and supplied by: ZatteAlbert (via Opera News )

charles blé cpi côte d'ivoire justin koné katinan laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires