Sign in
Download Opera News App

 

 

A la caserne d’Agban : Téné Birahima salue la propreté des lieux, les doléances des gendarmes

En visite à la caserne de la Gendarmerie d’Agban, le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima s’est imprégné, le jeudi 14 octobre 2021, des réalités des unités du cadre de vie et de travail des gendarmes. 

Sous la conduite du Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale, le Général de Corps d’armée, Alexandre Apalo Touré, les gendarmes ont dévoilé la plaque du complexe sportif dédié au général de corps d’armée à la retraite, ex commandant supérieur de la gendarmerie, Kouassi Gervais. Plusieurs autres sites de la caserne ont été visités. Il s’agit de l'amphithéâtre estampillé Mdl Moussa Diarrassouba le 1er tambour major, la clinique médicale puis de l’église Sainte Geneviève qui a vu la pose de la première du siège de l’aumônerie militaire catholique. 

A cette occasion, la plus grande caserne des forces de sécurité et de défense du pays fondée en 1962 a connu une ambiance particulière. Après la présentation du bâtiment de la musique et l’inauguration du complexe sportif, le ministre Téné Birahima et sa délégation ont mis le cap sur la paroisse Sainte Géneviève pour la pose de la première pierre du siège de l’aumônerie militaire catholique. 

Accueilli par Monseigneur Marie Daniel Dadiet, Archevêque du diocèse de Korhogo représentant le Cardinal Jean Pierre Kutwa, le ministre de la Défense a fait son entrée à l’Eglise où sortira de terre un édifice digne de l’aumônerie militaire catholique.

La caserne d’Agban fait fière allure après 59 ans d’existence chargée de symboles d’unité et de cohésion nationale. Bâtie sur une superficie de 100 hectares, elle abrite 657 logements, 3 écoles primaires, un jardin d’enfants, un institut de formation féminine et un complexe sportif. 5000 âmes dont 900 gendarmes y résident. 1555 gendarmes dont 655 logés hors de la caserne sont en fonction en ce temple militaire. Aussi faut-il ajouter qu’elle abrite l’unité d’intervention de la gendarmerie nationale, le groupe escadron blindé, la brigade de sécurité, la 1ère légion de gendarmerie territoriale et la 1ère légion de gendarmerie mobile.  

 « Elle dispose d’un espace pour accroitre ses infrastructures », a souligné le Lieutenant-colonel Koné Souna, commandant de la caserne d’Agban. Le patron de la caserne a saisi cette occasion pour présenter les doléances de ces unités à la tutelle. Il a énuméré entre autres l’équipement du bloc opératoire, la réhabilitation du Mess de l’hôtel en y joignant une clinque moderne et la poursuite des travaux de réhabilitation de la caserne.  

Avant de quitter les lieux, le ministre a félicité le Commandant supérieur Alexandre Touré et l’ensemble de ses collaborateurs. « La caserne est propre et ce qui est à votre bonheur. La visite nous permet de nous rendre compte de l’existence et de mesurer ce qui reste à faire comme investissements dans les mois à venir. Que ce soit au centre de santé ou ailleurs, nous avons constaté qu’il y a des besoins qui sont réels et nous en prenons bonne note », a-t-il affrmé. 

Aimé Dinguy’s N.

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

agban

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires