Sign in
Download Opera News App

 

 

Le député KOUADIO Martin: "Sommes-nous indépendants avec un niveau de vie chère et insupportable?"

Ce jour anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire, le député KOUADIO Martin, par ailleurs candidat déclaré au compte du PDCI-RDA pour le conseil régional de Gbêkê, s'est prononcé sur la 62e anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire.


Dans une analyse réflexive intitulée :<< Ma réflexion sur les 62 ans d'anniversaire de mon pays la Côte d'Ivoire>>, le député de la Nation apporte une analyse poussée du sens véritable de l'indépendance.

En ce sens, il débute sa réflexion en partant d'une approche historique relativement à feu Félix Houphouët Boigny, père de l'indépendance ivoirienne :

<< Il y a de cela 62 ans le père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne, le Président Félix Houphouët Boigny, proclamait solennellement le 07 Août 1960 la date officielle de l'indépendance de la Côte d'Ivoire. À travers son discours le Président Félix Houphouët Boigny venait d'affirmer aux yeux de la communauté nationale et internationale la récupération du pouvoir politique ivoirien des mains du colon français>>. A t-il entamé.

Par la suite, le Député KOUADIO Martin a orienté son analyse sur l'actualité ivoirienne en ces termes :

<< Aujourd'hui, 07 Août 2022, soit 62 ans après le discours historique du Président Houphouët Boigny, peut-on affirmer sans ambages que notre pays a saisi le sens réel de l'indépendance ? Je réponds NON ! En effet, la coutume a pour faille d'être une répétition dans le temps, chose qui parfois jette aux oubliettes le sens initial de l'existence même de ladite coutume. Qu'est-ce à dire ? >>.

De ses premières interrogations, l'honorable KOUADIO Martin voir autrement la célébration de la fête de l'indépendance. Il souligne en s'interrogeant :

<< Le problème n'est pas l'organisation pompeuse d'une célébration de la fête de l'indépendance. Ce qui importe c'est la situation de chaque ivoirienne et de chaque ivoirien. À 62 ans d'existence, la Côte d'Ivoire fait elle encore rêver ? À 62 ans d'existence, comment les ivoiriens se soignent-ils ? À 62 ans d'existence, l'école ivoirienne ouvre t-elle des solutions professionnelles pour nos enfants ? À 62 ans d'existence quelle est la situation de nos parents paysans, producteurs du café, du cacao, du palmier à huile, de l'anarcade, etc. ? À 62 ans d'existence, sur quoi repose l'unité nationale ivoirienne ? À 62 ans d'existence, sommes nous capables d'affirmer que l'Homme ivoirien vit-il mieux qu'il y a 60 ans? >>.

Par la suite, il reconnaît les difficultés et répond sans détours :

<< Malheureusement, toutes ces questions constituent des dilemmes économiques, politiques, éthiques, sociaux et culturels à résoudre. Car, si l'école ivoirienne, jadis source d'espoir de réussite des pauvres, ne fait plus rêver, au point où les Docteurs grévistes sont malmenés par la police, il nous faut nous interroger sur nos fondamentaux. Si les plus hautes autorités politiques de notre pays préfèrent se faire soigner à l'extérieur et que la Côte d'Ivoire fait partie des pays avec un fort taux de mortalité maternelle et infantile, il nous faut interroger nos fondamentaux. Si la corruption est devenue l'unique voie d'accès à un poste à la fonction publique, il nous faut interroger nos fondamentaux>>.

Pour l'honorable KOUADIO Martin, c'est en direction de nos acquis et des fondamentaux de la Côte d'Ivoire qu'il faudrait réfléchir l'indépendance. Pour lui :

<< L'indépendance est en réalité un concept qui fait appel à la responsabilité et à un engagement sans faille ni réserve. Partant d'une telle approche, il nous faut interroger nos critères d'éligibilité à l'indépendance sinon à la souveraineté de notre pays. Sommes-nous indépendants avec une jeunesse au chômage ? Sommes-nous indépendants avec un niveau de vie chère et insupportable pour nos populations ? Sommes nous indépendants dans un pays où la corruption est la norme ? >>.

Pour conclure sa réflexion, le député de la Nation affirme en mettant l'accent sur le système sanitaire, le système éducatif et la sécurité des populations :

<< Je crois qu'au lieu de célébrer l'indépendance, nous devons repenser ce qu'est l'indépendance et travailler à l'être véritablement. En effet, dans mon entendement, l'indépendance suppose que nous ayons un système de santé efficace, où tous les ivoiriens, sans exception, parviennent à se soigner et à supporter les coûts médicaux. L'indépendance est pour moi un système éducatif motivant et capable de répondre aux enjeux du monde présent et à ceux de l'avenir. L'indépendance pour moi c'est une sécurité assurée pour tous.Souvenons-nous, c'est dans l'unité des filles et fils de la Côte d'Ivoire que le père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne a réussi à construire la Côte d'Ivoire. Imitons nos modèles, ne les oublions pas. 

Rappelons que l'honorable KOUADIO Martin, Député de la Nation, est Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA en charge de la chefferie traditionnelle, il est candidat à la candidature auprès du PDCI-RDA pour les élections régionales dans le Gbêkê.

Aguyzor

Content created and supplied by: Guy-Roland-Amoikon (via Opera News )

côte d'ivoire député kouadio martin

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires