Sign in
Download Opera News App

 

 

Poste de péage d'Attinguié : que du stress les dimanches soirs

Chaque dimanche soir, au poste de péage d'Attinguié, sur l'autoroute du nord, des longs rangs de véhicules se forment pour parvenir, très lentement, aux guichets pour ensuite repartir en flèche.

Là, cela semble être devenu une coutume. Tellement les véhicules en provenance de l'intérieur sont en grand nombre, dans les après-midis des dimanches. Mais parvenu à un kilomètre du péage, la patience est obligatoire pour aller au-delà. De longs fils de véhicules, de tous types tentent de se frayer un chemin pour atteindre l'un des guichets et saluer poliment l'agent-encaisseur non sans payer le droit de passage. Mais que de patience et de bon sens pour éviter d'autres désagréments. Ce dimanche 04 Juillet 2021, de retour d'un agréable séjour dans la capitale politique, nous avons, pour la seconde fois, fait l'amer constat et expérience. Une quarantaine de minutes dans l'un des quatre rangs à regarder des visages fermés dans les véhicules d'à côté, des ronflements de moteur à n'en point finir, les propos dis-courtois de certains conducteurs en perte de patience, à l'endroit d'un indélicat chauffeur qui veut se croire plus malin que les autres, etc. Pis, les cortèges, en ce lieu à qui il faut céder le passage au risque de se voir crier dessus. 

Tout cela doit interpeller les autorités en charge de la gestion de ce poste de péage. La création de couloirs supplémentaires au premier péage pourrait contribuer à réduire drastiquement le temps d'attente.


En Dieu, il faut croire

Paul Konan

Content created and supplied by: Paulyfamienkoffi (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires