Sign in
Download Opera News App

 

 

Nigéria / Buhari ne peut pas déclarer la guerre au sud-est du pays lui seul, affirme Falana

L'avocat nigérian populaire, Femi Falana (SAN), affirme que le président Muhammadu Buhari ne peut pas déclarer la guerre au Sud-Est ou à toute partie du pays sans l'approbation de l'Assemblée nationale.

Falana a déclaré cela lors de l'audience publique de la zone Sud-Ouest sur la révision de la Constitution organisée par la Chambre des représentants mercredi à Lagos.

Le Sénior avocat de Nigeria a également condamné la menace du président Buhari de traiter avec les agitateurs du Sud-Est, demandant au leader nigérian l'état d'urgence dans la région.

Falana a appelé l'Assemblée nationale à adopter d'urgence une résolution demandant au président de mettre fin à la guerre en cours dans le Sud-Est.

Il a cependant exhorté les agitateurs et les forces armées nigérianes à arrêter les tueries des deux côtés et à permettre aux gouverneurs de répondre aux doléances des hommes armés.

Il a déclaré : << En vertu de l'article 305 de la constitution, le président ne peut déclarer une guerre à aucune partie du Nigéria sans l'approbation de l'Assemblée nationale. L'état d'urgence doit être déclaré. Aucun n'a été déclaré dans le Sud-Est. Par conséquent, les tueries en cours dans le Sud-Est ne peuvent pas être justifiées par la constitution.

Nous voulons appeler les membres de l'Assemblée nationale à adopter d'urgence une résolution demandant au président de mettre fin à la guerre en cours dans le sud-est du Nigeria >>.

<< Nous appelons donc les soi-disant hommes armés et les forces armées nigérianes à arrêter les meurtres des deux côtés et à permettre aux gouverneurs de relever les défis de la mauvaise gouvernance, de l'injustice, des nominations déséquilibrées et du contrôle népotiste du pays >>.

Content created and supplied by: Coulbas (via Opera News )

muhammadu buhari nigeria

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires