Sign in
Download Opera News App

 

 

Afrique du Sud: Vives tensions entre des manifestants et la France à l´ambassade de France

Manifestations contre la présence française en Afrique mercredi 25 mai 2022 en Afrique à Pretoria


Afrique du Sud vive tension entre panafricanistes et l´ambassadeur de France

Des Africains de plusieurs nationalités ont rejoint mercredi 25 mai, dans les rues de Pretoria, les Combattants pour la liberté économique (Economic Freedom Fighters ) pour protester contre la présence de la France en Afrique. Economic Freedom Fighter(EFF) est un parti politique sud-africain, d'idéologie panafricaniste, fondé en 2013 par d'anciens membres du Congrès national africain(ANC). Il est dirigé par Julius Malema. C´est lui qui était à la tête de la marche. Celle-ci a eu pour point de chute l´ambassade de France.

Selon des médias français, devant la représentation diplomatique, le Commandant en chef d´EFF a exigé que l´ambassadeur sorte de son bureau, monte sur l´estrade pour recevoir un mémorandum. " Personne ne peut vous frapper. Vous avez tué beaucoup de monde en Afrique. Pourquoi avez-vous peur aujourd'hui de sortir et affronter des Africains? Combattants! Chantons car nous ne partirons pas", a lancé Julius Malema cité par RFI.fr.

Face à la tension, l´Ambassadeur Aurelien Lechevallier est sorti pour s'adresser brièvement à eux. " Nous avons nos désaccords, soit. Aujourd'hui, la France est un partenaire de l'Afrique et nous sommes les amis des nations africaines", a dit le diplomate.

Le mémorandum d´EFF et des panafricanistes venus à la marche exige la fin du franc CFA, le départ des troupes françaises d´Afrique, la fin aux ingérences de la France dans les politiques des États Africains. Julius Malema et ses camarades mettent la pression en donnant uneLa quatorze jours à la France pour répondre aux requêtes, sinon l'EFF va mettre en œuvre un programme « pour affaiblir et contrecarrer la colonisation continue de la France en Afrique".

Aux côtés des Sud-Africains, on avait des Congolais, des Camerounais, des Maliens. Les mouvements contre la présence française en Afrique vont donc désormais au-delà des pays francophones.

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

Afrique Afrique du Sud

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires