Sign in
Download Opera News App

 

 

Revirement de Macron au Mali : RFI parle "d'un coup de bluff" du président Français

À la surprise générale, la France, par l'intermédiaire de sa ministre des armées, Florence Parly, annonçait ce Vendredi 04 Juillet, la reprise de sa coopération militaire avec l'armée Malienne, virtuellement interrompue depuis début Juin, lorsqu'en réaction au renversement des autorités de la transition civile par le Colonel Assimi Goita, Emmanuel Macron avait décidé de retirer les troupes de Barkhane de la région Sahelienne.

Il fallait s'y attendre, ce revirement spectaculaire n'a pas manqué d'épicer les unes des organes de presse en Afrique et ailleurs dans le monde.

Dans une revue de presse diffusée ce Lundi 05 Juillet autour de 07h43 GMT, le journaliste de RFI, commentant le titre d'un média sur le sujet, lâchait cette phrase évocatrice sur l'attitude de Macron : "cette bouderie n'était donc qu'un coup de bluff destiné à mettre la pression sur les autorités Maliennes". "Un coup de bluff"? Le confrère n'a peut-être pas cru si bien dire.

Objectivement et de façon réaliste, l'on aurait difficilement imaginé Paris s'oser à un tel acte, dans un contexte de rivalité naissante avec Moscou qui visiblement, lorgne les zones sensibles du precarre Français en Afrique. 

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

Emmanuel Macron RFI

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires