Sign in
Download Opera News App

 

 

André Silver Konan : "Les immigrants clandestins ne sont pas paresseux, ils manquent de perspective"

Pour le journaliste-écrivain André Silver Konan, il ne faut pas tout de suite jeter la pierre de l'accusation, à ceux des Africains qui se lancent dans l'aventure risquée de l'immigration clandestine. "Ils ne sont pas des paresseux", a-t-il expliqué sur sa page Facebook.

"Quelqu'un m'a dit : ceux qui cherchent à aller en Europe, en prenant tous ces risques, sont des paresseux qui auraient pu bien travailler en Europe", a fait savoir le fondateur de Ivoir'Hebdo.

"Je lui ai répondu : je ne crois pas. Très souvent, ce sont des gens qui travaillent dur pour pouvoir rassembler entre 2 et 5 millions à reverser aux passeurs de la filière clandestine", a expliqué André Silver Konan.

Avant de continuer son récit : "Il m'a dit, si ce n'est pas la paresse, c'est quoi alors ? Je lui ai répondu : le manque de perspectives en Afrique et le manque d'informations".

Le journaliste-écrivain et éveilleur de consciences s'est fait plus précis en déclarant : "J'ai connu un jeune vendeur d'accessoires de téléphones portables qui avait réussi à économiser 3 millions FCFA et qui s'est lancé sur la route de l'immigration clandestine. Ce jeune n'est pas paresseux, mais il est parti parce qu'aucune banque ne l'accompagnerait pour agrandir son business et même s'il existe une structure qui pourrait l'accompagner, il ne le sait pas".

"L'autre aspect est le cadre de vie. Bref. Dieu nous donne la bonne compréhension !", a encore développé André Silver Konan.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires