Sign in
Download Opera News App

 

 

Annalena Baerbock, la candidate qui veut remplacer Angela Merkel

Les élections législatives en Allemagne auront lieu le 26 septembre prochain. Pour la circonstance, le parti écologiste allemand a désigné hier lundi 19 avril sa coprésidente âgée de 40 ans, Annalena Baerbock, comme candidate à la chancellerie, L’information a été donnée sur les ondes de RFI. Lors d'une conférence de presse à Berlin la candidate l’a signifiée : « Avec ma candidature, je voudrais faire une offre à l'ensemble de la société », a déclaré Annalena Baerbock. Elle se présente comme candidate « du renouvellement » pour tenter de remplacer la conservatrice Angela Merkel qui ne se représentera pas après seize (16) ans au pouvoir. Notons que l'enjeu est de taille pour les Verts : crédités de 20 % à 23 % des intentions de vote, ils talonnent le parti démocrate-chrétien de la chancelière, la CDU (27 % à 28 %) minée par une guerre interne pour la désignation de son propre candidat à la chancellerie, et devancent les sociaux-démocrates (SPD). Cette juriste spécialiste de droit international et ancienne athlète de trampoline a reçu les faveurs du comité exécutif de son parti au détriment de l'autre co-président également candidat à l'investiture, Robert Habeck, 51 ans. Leur thème central, l’environnement, est plus porteur que jamais. Mais leur programme avec des propositions économiques et sociales de gauche s’est élargi. Sur les questions internationales, ils ne font plus figure de doux rêveurs. Les Grünen participent à 11 des 16 gouvernements régionaux allemands et espèrent bien revenir aux affaires au niveau national après une pause de seize ans.  « Aujourd'hui commence donc un nouveau chapitre pour notre parti et, si nous le faisons bien, pour notre pays », a affirmé Annalena Baerbock. Je suis pour le renouveau, d'autres sont pour le statu quo. Je suis convaincue que ce pays a besoin d'un nouveau départ pour traverser cette nouvelle décennie pleine de défis ». 

Content created and supplied by: JMDJEDJE (via Opera News )

Angela Merkel Annalena Baerbock

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires