Sign in
Download Opera News App

 

 

Politique nationale : le mur de Gbagbo se lézarde

Le contentieux entre Pascal Affi N’Guessan et ceux qu’on appelle GOR (Gbagbo ou rien) a vécu. Depuis le retour du mentor, celui-ci a pris des décisions ou des non décisions qui fissurent davantage son camp. Le projet de divorce entre le couple Gbagbo, même si elle ne fait pour l’instant pas voler en éclats le parti à la rose, provoquent une guerre latente. En effet lors de la visite de Gbagbo à MAMA, son village natal, des cadres et non des moindres connus pour leur proximité avec Simone Gbagbo n’ont pas fait le déplacement. Il s’agit entre autres de Hubert Oulaye, Emile Guiriéoulou. De là à y voir une prise de position dans l’affaire privée du couple gbagbo, il y a un pas que nous nous garderons de franchir. Ce que l’on sait en revanche avec certitude, c’est qu’une guerre est ouverte autour du protocole de Gbagbo.  

« Je n’ai pas abordé la question du protocole autour du président parce que je ne veux pas personnaliser le débat. J’ai globalisé en disant ; il y a des coups bas qui sont tellement violents qu’ils sont devenus des coups hauts. C’est une image pour vous montrer que la lutte de positionnement est devenue nocive et peut porter atteinte à notre capacité de lutte » a imagé le dimanche 18 juillet Koné Boubacar, anciennement Directeur du protocole de Gbagbo face à des militants du FPI à yopougon. Et de poursuivre : « Nous avons parlé de mon cas parce que c’est moi qui suis devant vous mais il y a beaucoup de victimes dans le parti à qui je demande de la patience, de la persévérance, de l’endurance. Écoutez-moi très bien. Est-ce j’ai peur de vous dire que c’est la sécurité d’Assoa Adou qui est là ? Est-ce que j’ai peur de vous dire ça ? »a-t-il interrogé, parlant de l’incident de Mama dans lequel il met en cause Assoa Adou, Secrétaire général du FPI de Gbogbo.  Une accusation qui met en lumière le malaise général qui s’est emparé du camp Gbagbo.

Tché Bi Tché

[email protected]

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

Simone Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires