Sign in
Download Opera News App

 

 

Laurent Gbagbo : l'homme qui a résisté à 89 missiles des forces françaises et de l'Onuci selon JA

11 avril 2011- 11 avril 2021, Dix ans jours pour jour que l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo revient de l'enfer selon une adaptation de l'oeuvre de Charles Blé Goude (De l'enfer je reviendrai). L'homme semble auréolé d'une grâce divine pour résister à 89 missiles des forces françaises et de celle de L'ONU en Côte d'Ivoire (Onuci).

Retour sur cette épreuve du feu soumise à l'ex-président ivoirien. Des le 4 avril 2011, les premiers bombardements s'enchaînent sur la résidence du chef de l'État ivoirien Laurent Gbagbo alors qu'il sort de la douche.

Les camps militaires d'Akouedo et d'Agban, le Palais présidentiel d'Abidjan et la résidence du chef de l'État sont les cibles des hélicoptères français et de Onuci sous le couvert de la résolution 1975 du Conseil de sécurité.

Le motif: Laurent Gbagbo qui appelle pourtant au recomptage des voix lors du contentieux électoral, est accusé de refuser de reconnaître la victoire du vainqueur Alassane Ouattara selon la Commission électorale indépendante ( CEI) avec 54,1% des suffrages. Résultats reconnus par la Communauté internationale avec la France en tête et les Nations unies.

06 avril 2011: les bombardements se poursuivent. Ayant trouvé refuge au sous sol de la résidence présidentielle que certains qualifieront de bunker, Laurent Gbagbo et les siens se confient à Dieu.

Mais les bombardements s'intensifient du dimanche 10 au lundi 11 avril 2011 à partir de 18 heures. La demeure du Président Gbagbo est touchée par un missile français tandis que son bureau part en fumée.

Son aide de camp abattu, son secrétaire général Désiré Tagro atteint mortellement d'une balle, Laurent Gbagbo aura la vie sauve. Mais subit l'une des plus grandes humiliations de sa vie. Des soldats rebelles entreront dans son intimité avec son épouse Simone. Ils seront brandies comme des trophées de guerre au golf hôtel, quartier général d'Alassane Ouattara.

Il passera huit mois en détention avant de rejoindre une cellule de prison à la Cour pénale internationale (CPI) car accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité. Acquitté définitivement dix ans plus tard, Laurent Gbagbo n'est pas loin d'être un miraculé qui revient de l'enfer.


Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

alassane ouattara charles blé goude côte d'ivoire laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires