Sign in
Download Opera News App

 

 

Abraham Comoé à propos de Bictogo "Il ne mérite aucunement un tel traitement "

Le chef de l’Etat Alassane Ouattara, par ailleurs président du RHDP, a entamé, depuis quelques temps, la mise en oeuvre d’un projet de restructuration du RHDP en vue de la redynamisation du parti présidentiel.

Polémique autour de la restructuration du RHDP - Abraham COMOE (Pdt du CIAB) : « Nul n'a le droit d'agresser notre père Bictogo...»

Le Président Alassane Ouattara s’est engagé à restructurer le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Un « Comité de restructuration » a, pour ce faire, été mis en place en vue d’une reprise en main du parti. Ce comité est dirigé par Gilbert Koné Kafana (président), Ali Coulibaly, Ibrahim Cissé Bacongo et Mamadou Sanogo; quatre personnalités de confiance du président ivoirien. Depuis le démarrage de ce processus de restructuration, des individus ont entamé une campagne de dénigrement du Directeur exécutif Adama Bictogo, remettant parfois en cause son engagement politique en faveur du président Ouattara et ses actions pour le RHDP.


De quoi susciter le courroux d’Abraham Comoé, président du Cercle International ( CIAB). « Depuis l'annonce de la restructuration de notre parti, le RHDP, nous avons fait l'hideux constat sur les réseaux sociaux de récurrentes attaques verbales contre la personne de notre père Adama Bictogo, de la part de cadres de notre parti, qui se cachent derrière des jeunes qu'ils manipulent à leur guise. Également des propos dépourvus de tout sens de l'opposition qui voit en la restructuration de notre parti, un désaveu cinglant pour notre père. Et cela nous ne pouvons le tolérer, raison pour laquelle nous le disons tout haut (…) Nul n'a le droit d'agresser notre père Bictogo qui s'est toujours mouillé pour notre parti le RHDP. Qui a été de tous les combats. Lorsque qu'une parole désobligeante est prononcée, un geste gauche est posé à l'encontre de notre patriarche Alassane Ouattara, aussitôt il monte au créneau pour répondre de vive voix à cet impair. Il ne mérite aucunement un tel traitement médiocre de la part des cadres de notre parti, le RHDP (...)», a dénoncé le président du Cercle International Adama Bictogo ( CIAB) lors d’une conférence de presse animée, jeudi 07 octobre 2021 à Cocody.


Abraham Comoé demande plutôt aux cadres du RHDP, d’apporter l’aide nécessaire aux militants du parti, en proie à beaucoup de difficultés pour joindre les deux bouts. « Notre père Adama Bictogo et notre mère Kandia Camara ainsi que ces valeurs sûres que la Côte d'Ivoire possède, que sont les ministres Danho Paulin, Anoblé Félix et Touré Mamadou, nous ont toujours pris au téléphone malgré leurs obligations, ouvert les portes de leurs habitations et prodigué des conseils avisés. Ils se fondent dans la masse et font corps avec nos militants et militantes. Nous souhaitons que l'ensemble de nos cadres fassent idem. Les difficultés rencontrées dans bien de localités par les militants du RHDP n'ont bien souvent pas d'écho favorable auprès de nos cadres et hauts commis de l'État. Nous voulons que cela changent. Et que les débats qui n'ont pas lieu d'être, n'aient plus lieu d'être dans notre parti», a-t-il prévenu.

Content created and supplied by: BeryNews (via Opera News )

abraham comoé adama bictogo alassane ouattara rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires