Sign in
Download Opera News App

 

 

Corruption en Côte d'Ivoire : Assalé Tiemoko déchaîné et fait de graves révélations sur RTI1

Le député - maire de Tiassalé, par ailleurs directeur général du quotidien '' L'ÉLÉPHANT DÉCHAÎNÉ '', est vraiment déchaîné ces derniers temps relativement à la question de la corruption en Côte d'Ivoire.

M. Assalé Tiemoko, Député-maire de Tiassalé.


Faisant partie des invités de l'émission '' LE DEBAT POLITIQUE '' sur la chaîne de télévision RTI1 ce mardi 13 juillet 2021, le premier magistrat de Tiassalé n'est pas allé du dos de la cuillère sur plusieurs faits pour lesquels il a mené des investigations, en sa qualité de journaliste. Par exemple, sur le sujet de financement des partis politiques, il a été révélé qu'aucun des partis politiques bénéficiant des fonds publics ne rend compte de l'utilisation de ces fonds ; or il existe une disposition qui demande aux partis politiques financés par l'argent de l'Etat de rendre compte de la gestion de ces fonds publics. Alors, s'il est que ces partis politiques '' refusent '' de rendre compte de la gestion de l'argent public mis à leur disposition, il sera difficile d'avoir un rang honorable en matière de bonne gouvernance, surtout qu'il a été indiqué, selon le dernier rapport de l'ONG Transparency International, que la Côte d'Ivoire occupe la 104e sur 180 pays avec un indice de 36 points sur 100.

Selon une autre révélation de M. Assalé Tiemoko, l'OSER (Office de Sécurité Routière) , a indiqué dans un rapport publié en 2018 que plusieurs milliers de véhicules circulent en Côte d'Ivoire sans visite technique ; sous cet angle, il apparait un silence et passivité coupables des forces en charge du contrôle de la circulation des véhicules dans le pays, sans oublier le fameux dossier de plusieurs véhicules non dédouanés mis en circulation dans le pays.


Par ailleurs, le député-maire de Tiassalé a aussi fustigé les structures comme l'Inspection Générale d'Etat et la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance à cause de leur gestion de certains dossiers relatifs à la bonne gouvernance des biens publics, lesquelles structures semblent '' caresser '' certains qui s'adonnent à la délinquance en col blanc . Quelle que soit la qualité de la personne qui se rendrait coupable de malversation financière, il faudra purement et simplement appliquer la loi si l'on veut effectivement lutter contre la corruption en Côte d'Ivoire.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

assalé tiemoko déchaîné côte d'ivoire tiassalé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires