15 novembre 2020 : les Ivoiriens entre la paix et la tristesse

Published 15 days ago - 529 views

        Nous sommes aujourd’hui le 15 novembre 2020, jour dédié à la célébration de la paix dans notre pays. Nous avons, malgré tout, fait droit à la tradition en pensant à la paix. Mais la réalité qu’il ne fallait pas ignorer, c’est cette étrange paix dans la tristesse. Des familles pleurent, endeuillées par nos morts glorieux, nos blessés glorieux. Pourtant, nous chantons toujours la paix.

     Nous avons célébré cette paix sur les corps de nos frères et sœurs tombés au champ de nos antagonismes. Le Bilan des affrontements relatifs aux manifestations socio politiques ont occasionné, on le sait tous, plusieurs morts. Et nous célébrons la paix. Sommes-nous fiers de nous, quand nous regardons nos consciences ? Méritons-nous vraiment de ‘’célébrer’’ la paix ? De nombreux citoyens ivoiriens sont aujourd’hui dubitatifs quand on évoque le mot paix ; et ils ont bien raison car, à l’observation, les discours, loin de sortir des cœurs, trainent sur nos lèvres et nous en payons aujourd’hui, le prix fort.

   Le fait est là, effroyable, nos morts, là où nous pensions avoir semé les graines de la paix, nos communautés se sont empoignées, elles se sont consumées dans des crises sanglantes interminables. Et la question que nous voulons ce soir adresser à tous, œuvrons-nous sincèrement pour la paix entre les ivoiriens ? A chacun de répondre sous le contrôle de sa conscience.

     Frederic GNEZE

Content created and supplied by: FredericGneze (via Opera News )

Tags:      

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Lettre ouverte à Décembre

4 hours ago

56 🔥

Lettre ouverte à Décembre

Abidjan/La commune du Plateau se débarrasse des" pauvres"

4 hours ago

6811 🔥

Abidjan/La commune du Plateau se débarrasse des

Les verbes pronominaux : accord et utilisation

4 hours ago

108 🔥

Les verbes pronominaux : accord et utilisation

"La main de Dieu": l'arbitre Tunisien du match entre l'Angleterre et l'Argentine revient sur le but

4 hours ago

163 🔥

Justice : Setién poursuit Barcelone pour rupture de contrat.

5 hours ago

33 🔥

Justice : Setién poursuit Barcelone pour rupture de contrat.

Brico DJ :"J'ai fait 3 jours à l'hôpital avec 3 grammes de sang mais Jésus m'a guéri''

6 hours ago

1868 🔥

Brico DJ :

Côte d'Ivoire : Soro Guillaume sort les griffes contre Emmanuel Macron.

6 hours ago

225 🔥

Côte d'Ivoire : Soro Guillaume sort les griffes contre Emmanuel Macron.

GPS de Soro demande à Bédié de relancer le combat

6 hours ago

737 🔥

GPS de Soro demande à Bédié de relancer le combat

Mama prépare secrètement le retour de Laurent Gbagbo, son fils prodige

7 hours ago

3202 🔥

Mama prépare secrètement le retour de Laurent Gbagbo, son fils prodige

Dans l'univers des livreurs indépendants: entre tracasseries et insécurité

7 hours ago

15 🔥

Dans l'univers des livreurs indépendants: entre tracasseries et insécurité

COMMENTAIRES