Sign in
Download Opera News App

 

 

Après l'imam Hamidou Berté, le prêtre Hervé Marius Djadji " allume " le régime de Ouattara

La semaine dernière l'imam Hamidou Berté de la mosquée d'Attécoubé dans la capitale n'avait pas été du tout tendre avec le régime, à cause de la cherté de la vie. Depuis hier c'est le père Hervé Marius Djadji qui s'est empris vertement au directeur exécutif du RHDP. En effet Adama Bictogo s'exprimant la veille sur le retour de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo a tenu des propos qui sont loin de ramener les uns et les autres à la réconciliation. selon Adama Bictogo le président Laurent Gbagbo devrait avoir le triomphe modeste et rentrer en catimini en Côte d'Ivoire, alors que depuis son acquittement définitif par la cour d'appel de la CPI, le gouvernement ivoirien et les partisans de Laurent Gbagbo travaillent à ce retour qui certainement donnera un coup de fouet au processus de réconciliation.

Pour l'homme de Dieu , le président exécutif du RHDP devrait plutôt jouer la carte de l'apaisement au lieu de prendre parti pour une certaine catégorie de victimes de la crise postélectorale qui manifeste depuis un moment dans la capitale pour empêcher le retour du président Laurent Gbagbo. Selon Adama Bictogo si les partisans de Laurent Gbagbo lui réservaient un accueil chaleureux, les victimes de la crise sortiront au même moment pour manifester leur deuil.

Selon le père Hervé Marius Djadji, depuis dix ans le RHDP n'a fait que considérer les victimes de la RTI et d'Abobo alors que d'autres contrées du pays ont connu aussi des morts du fait de la partie adverse.Pour lui une catégorisation des victimes n'est pas de nature à ramener le pardon dans les cœurs afin d'aller à la paix.

Content created and supplied by: Olivierakaffou (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires