Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour de Gbagbo : Issiaka Diaby frappe deux grands coups ce vendredi qui font réagir les GOR

Ce vendredi 11 juin 2021, le Président du collectif des victimes de la crise, Issiaka Diaby, fait beaucoup parler de lui. Pour sa détermination de voir l'ancien Président Laurent Gbagbo arrêté et enfermé dès son retour en Côte d'Ivoire le jeudi 17 juin prochain, il a frappé deux grands coups aujourd'hui qui font réagir les GOR.

D'abord contre toute attente ce vendredi, des manifestations du collectif des victimes de la crise, ont éclaté dans la commune du Plateau à la demande de leur Président Issiaka Diaby. Pour cela, un convoi de plusieurs minicars chargés de manifestants ont fait irruption au Plateau ce jour. Ce qui a sans doute semé la panique au sein des habitants de ladite commune.

Et comme si cela ne suffisait pas, Issiaka Diaby, Président du collectif des victimes de la crise, a rencontré le Ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, monsieur Vagondo Diomandé, ce même vendredi. Au cours de cette rencontre, il à fait part de sa préoccupation au gouvernement pour ce qui concerne l'arrestation et l'emprisonnement de Laurent Gbagbo dès son arrivée à Abidjan le jeudi 17 juin 2021. Telles sont les actions posées aujourd'hui par Issiaka Diaby contre toute attente.

Il faut dire que ces actions posées ce vendredi par le Président du collectif des victimes de la crise, font beaucoup reagir les Gbagbo ou rien (GOR). Car visiblement, elles sont destinées à menacer le retour de leur mentor pour qui les préparatifs de l'accueil son déjà en cours. Sur les réseaux sociaux, les commentaires des réactions des partisans de Gbagbo vont bon train sur ces deux grands coups surprises de monsieur Issiaka Diaby, qui dit ne point lâcher cette affaire tant que Laurent Gbagbo n'a pas été arrêté et enfermé à la MACA à son retour en Côte d'Ivoire ce 17 juin 2021.

LVF

Content created and supplied by: Vision_feminine (via Opera News )

côte d'ivoire issiaka diaby laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires