Sign in
Download Opera News App

 

 

Demande d'audience de Blé Goudé à Gbagbo / Hubert Oulaye parle enfin : "je ne comprends rien"

L'année 2022 s'est achevée sans que Laurent Gbagbo et son "fils" Charles Blé Goudé ne se rencontrent. L'un est rentré en Côte d'Ivoire le 17 juin 2021 quand l'autre a dû attendre novembre 2022 pour fouler le sol ivoirien. Peu avant l'arrivée de Blé Goudé en Côte d'Ivoire, l'un de ses proches, Bly Roselin, avait été reçu en audience par Hubert Oulaye, le président exécutif du PPA-CI (Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire). L'émissaire du président du COJEP (Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples) a expliqué qu'il avait transmis une demande d'audience de son mentor auprès de Laurent Gbagbo. La suite, on la connait. Le PPA-CI a envoyé des émissaires à l'aéroport Félix Houphouet Boigny puis à la Place CP1. Mais la rencontre entre Laurent Gbagbo et son "fils" a accouché d'une souris et continue d'être l'objet d'une vive polémique. La sortie de Koné Katinan, porte-parole du PPA-CI n'a pas arrêté l'hémorragie. Alors qu'il participait à la cérémonie d'investiture du représentant du PPA-CI au Royaume Uni et en République d'Irlande, ce samedi 21 janvier 2023, le président exécutif du PPA-CI, Hubert Oulaye a fait le grand déballage sur cette affaire qui continue de polluer le marigot politique ivoirien.

C'est Hubert Oulaye qui parle : « Le Cojep souhaitait que le PPA-CI soit à l'accueil de Charles Blé Goudé. Et aussi, il souhaiterait voir le président Laurent Gbagbo à son arrivée. Voici le contenu de l'enveloppe : deux choses, accueillir Blé Goudé et m'informer qu'il souhaite, à son arrivée rencontrer le président Laurent Gbagbo. J'ai répondu à cela de la façon la plus normale. Nous au PPA-CI, nous considérons Blé Goudé comme étant des nôtres même s'il a créé un Parti politique, ce qui est normal. Nous n'avons aucun problème avec Charles Blé Goudé qui était le premier responsable des patriotes qui a subi l'exil avant la prison. Et qui après l'acquittement comme le président Laurent Gbagbo a du attendre longtemps avant de venir. Mais nous au PPA-CI, nous avons toujours demandé que le gouvernement ouvre la porte afin que le président Laurent Gbagbo et Blé Goudé puissent revenir. Un bon matin le président Laurent Gbagbo s'est levé pour aller à l'ambassade afin de réclamer un laisser passer. Le président Laurent Gbagbo, finalement a eu son passeport. Il a pris son avion lui-même, il a choisi sa date et il est rentré. Lorsqu'il est rentré, le PPA-CI a continué à demander que Charles Blé Goudé puisse rentrer en Côte d'Ivoire. Nous étions heureux de savoir qu'il rentrait. Je leur ai dit cela (parlant des émissaires du Cojep, Ndlr). Je leur ai dit que quand il arrivera, qu'ils nous fassent signe si nous devions intervenir pour qu'il voir le président Laurent Gbagbo », a-t-il expliqué d'entrée.

Et de poursuivre : « Donc le 26, nous avions envoyé une délégation à l'aéroport. Les organisateurs nous ont dit : "C'est mieux qu'ils aillent attendre à la place CP1 à Yopougon". Ils étaient à la place CP1. Nous avions accueilli Charles Blé Goudé. Ça été fait et puis, bon Charles Blé Goudé est arrivé, moi, personne ne m'a plus contacté. Je ne peux pas savoir si Charles Blé Goudé qui est arrivé souhaite voir le président le mardi ou le samedi ou la semaine, ça je n'en sais rien. Personne ne m'a contacté, ni moi, ni aucun autre responsable du Parti. Mais cela ne m'a pas préoccupé, il faut que je vous le dise. Parce qu'entre Blé Goudé et le président Laurent Gbagbo, il n'y a aucun problème. Moi, je n'ai jamais entendu dire qu'il y avait un problème entre les deux sinon on aurait pas envoyé une équipe l'accueillir. Charles Blé Goudé dit que Gbagbo est son père. Quand ils étaient à La Haye, il l'a dit, c'est lui qui préparait pour lui (Gbagbo, Ndlr). Et c'est l'une des raisons pour lesquelles je ne me suis pas préoccupé. Et même avant de venir, il a appelé son père pour dire qu'il arrivait. Et une fois, à Abidjan, il a appelé pour lui dire qu'il est arrivé. "Je vais passer à la maison te voir tel jour". Ça c'est ce qui se fait normalement. On n'a pas besoin de passer par le président exécutif du PPA-CI pour voir son père surtout que personne ne m'a relancé pour me dire qu'il est arrivé et de savoir si je pouvais faire ceci ou cela. Cette histoire d'enveloppe, vraiment je ne comprends rien », a-t-il conclu.


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

charles blé côte d'ivoire hubert oulaye laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires