Sign in
Download Opera News App

 

 

Blé Goudé à ses partisans, depuis la place de Yopougon : "je suis très en colère"

Après dix ans d'absence, Charles Blé Goudé est enfin arrivé en Côte d'Ivoire, la terre de ses ancêtres, et a été accueilli dans une liesse phénoménale par ses partisans à la mythique place CP1 de Yopougon, ce samedi 26 novembre 2022.

Il est 12h45, à sa descente de l'avion, il s'est agenouillé au sol et a été accueilli par une dizaine de personnes, dont Pascal Affi N'guessan, l'ancienne Première dame Simone Gbagbo et son avocat Me N’dri Claver. 

« Mon pays m’a manqué, je suis heureux et content de retrouver mon pays » a déclaré Charles Blé Goudé à son arrivée à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, avant de monter dans un véhicule et quitter les lieux pour mettre le cap sur la place CP1 de Yopougon. 

À cette mythique place de CP1, un accueil triomphal et même phénoménal lui a été réservé par ses partisans venus de tous les quatre coins d'Abidjan. Des centaines de personnes, mais aussi des milliers de partisans venus de l'intérieur avaient également attendu le président du COJEP toute la matinée, en musique, et bien souvent attablés, sirotant une bière ou un verre de vin dans les nombreux maquis en plein air qui ont essaimé dans la place CP1 pour l’occasion.

C'est sous une forte pluie détrempant sa chemise blanche que le convoi de Charles Blé Goudé est arrivé à la place CP1. Mais avant d’arriver à la place CP1, Charles Blé Goudé a pu goûter à sa popularité. Il s’est plusieurs fois arrêté sur la route pour saluer les groupes venus l'accueillir.

À l'entrée de la place CP1, la foule s’est immédiatement mise à courir derrière son véhicule. Le service de sécurité interne a, très rapidement, été débordé par la ferveur des partisans de l'ancien ''général de la rue''.

Après un long moment de flottement, Blé Goudé a finalement pu sortir de son véhicule saluer la foule de jeunes gens qui étaient quasiment incontrôlable. Elle souhaitait toucher, approcher, photographier ''gbapê'' après 8 ans d’absence.

Sur le podium installé pour l'occasion, Charles Blé Goudé a esquissé les contours d'un retour sur la scène politique. « Je ne suis pas de passage, je suis venu ici pour de bon. On fera un meeting politique sur cette même place où j’aborderai tous les sujets », a-t-il lancé à l'endroit de ses partisans qui scandaient "Prési, Prési". 

« Votre chef est arrivé, il est là. Vous n’êtes plus des orphelins », a-t-il ajouté.

Et de poursuivre, tout furieux « Il ne faudrait jamais juger quelqu’un sur la base des racontars. Mais prendre le temps d’écouter la version de la personne dont on vous a parlé... Je suis très en colère quand j’en parle. Mais comme je viens d’arriver, je vais boire un peu d’eau d’abord ». Un message à l'égard de certains de ses anciens compagnons proches du président Laurent Gbagbo. 

Surnommé le « général de la rue » pour sa capacité de mobilisation de la masse, l’ancien leader de la galaxie patriotique, puis ministre de la jeunesse, avait été accusé par la justice internationale de crimes contre l'humanité. Arrêté au Ghana en 2013 où il s’était exilé, il avait été transféré à la CPI, aux Pays-Bas. Aux côtés du président Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé avait été définitivement acquitté en mars 2021 par la Cour pénale internationale de crimes présumés pendant la crise post-électorale de 2010-2011.

Ce retour de Charles Blé Goudé parmi les siens signe une nouvelle page de l'histoire politique de la Côte d'Ivoire. Un autre pas vers la réconciliation nationale. Cependant, un pas reste à faire pour la manifestation de la vérité sur les crimes de la crise post-électorale de 2011. Car un nombre important de victimes des crimes commis pendant cette période continue d’attendre vérité, justice et réparations pour le préjudice qu’elles ont subi.

Armando Le Grand 

Content created and supplied by: ArmandoLeGrand (via Opera News )

charles blé goudé côte d'ivoire pascal affi n'guessan simone gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires