Sign in
Download Opera News App

 

 

Sanction contre le Mali / Alain Lobognon formel : "j'apporte mon ferme soutien à la CEDEAO"

La tension est montée d'un cran entre les autorités maliennes et la CEDEAO depuis la dernière décision prise par la junte de repousser l'élection présidentielle et la durée de la transition militaire de 5 ans. La CEDEAO a aussitôt pris des mesures drastiques contre le Mali ce dimanche 09 janvier 2022. Le projet de la junte de continuer à diriger le pays pendant plusieurs années et le manquement à sa promesse de tenir le 27 février des élections ramenant les civils à la direction du pays pousse donc les Etats, membres de la sous-région Ouest Africaine à la fermeture des frontières Mali-CEDEAO, mais également à l'application des sanctions économiques et sociales.

Face à cette nième sanction de la CEDEAO, et vu les nombreuses réactions et critiques que cela procure, le député de Fresco, par ailleurs ex ministre du RHDP a donner de la voix.

Pour Alain Lobognon en tant que citoyen de la zone CEDEAO, il se dit surpris de certaines réactions d'intervenants hostiles à cette décision et apporte son soutien à l'institution sous-régionale.

" Quand on a soutenu hier les décisions de la CEDEAO contre un régime en Côte d’Ivoire, on ne doit pas l’accuser de crimes quand il s’agit d’un autre État membre. En tant que Citoyen de la CEDEAO, j’apporte mon ferme soutien à la CEDEAO dans sa gestion de la crise au Mali ", a-t-il fait savoir.

Content created and supplied by: LaMontagneInfo (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires