Sign in
Download Opera News App

 

 

Gouza Nahounou (activiste pro-Ado): je pense que l'Etat ivoirien s'occupait bien de Gbagbo à la CPI!

Cela fait plus d'un mois que les débats politiques ivoriens sont centrés sur les actions qui concernent l'ex chef d'Etat Laurent Gbagbo, rentré en Côte d'Ivoire le 17 juin 2021 à la suite de son acquittement. Le climat politique actuel permet à chaque activiste ivoirien d'ici et de la diaspora de donner son point de vue sur ce qui se passe.

Gouza Nahounou, activite et militante RHDP résidant en France défend toujours son leader Feu Amadou Gon Coulibaly et le parti politique auquel il appartenait. Il y a 3 jours de cela qu'elle se prononçait sur la cherté de la vie. Dame Gazou disait que même en France l'huile coûte cher. Cette assertion lui a valu de nombreuses critiques.

Aujourd'hui samedi 17 juillet 2021, elle s'est à nouveau prononcer sur la politique ivoirienne et sur l'actualité de la reconciliation nationale. Elle est revenue sur le passage du président Gbagbo à la CPI pour dire que ce sont les Etats qui envoient leurs prisonniers dans cet endroit. Par conséquent, ils doivent obligatoirement s'occuper de leurs citoyens.

Dans sa vidéo facebook de ce matin, elle est intervenue sur le cas Gbagbo en disant ceci: "moi je pense que l'Etat de Côte d'Ivoire nourrissait Laurent Gbagbo et s'occupait bien de lui à la CPI. Ce sont les Etats qui envoient leurs prisonniers là-bas, ils doivent donc prendre soin d'eux".

Ses propos sont relatifs à la déclaration que Gbagbo Laurent a faite à Mama le 28 juin 2021. Il a dit qu'il achetait à manger avec son propre argent parceque la nourriture qu'on leur proposait n'était pas de très bonne qualité, selon lui. Le président Gbagbo n'a pas dit que la CPI ne s'occupait pas de lui, il a tout de même été chef d'un Etat. Il a juste parlé de la qualité des mets qui leur étaient proposés.De plus, il a fait cette déclaration de manière publique. Il sait qu'en le faisant, il y a des possibilités qu'on puisse le contredire au cas où ses assertions sont douteuses. Avant Gouza Nahounou, Jonnhy Patcheco s'était aussi prononcé sur cette chose. En politique, chacun est libre de donner son avis. Toutefois, Gbagbo Laurent a le droit de dire ce qu'il a vécu. C'est lui qui a été à la CPI pendant plus de 9 ans donc il sait pertinemment ce qui se passait dans ce lieu.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

amadou gon coulibaly cpi côte d'ivoire gbagbo laurent

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires