Sign in
Download Opera News App

 

 

Un délégué PDCI clashe son parti : "Nous constatons des dysfonctionnements qui ne nous agréent pas"

Ange Dagaret-Dassaud, membre du bureau politique du Parti démocratique de Côte d'Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA), dans Nouveau Réveil paru ce vendredi 3 septembre 2021 attaque son parti.

Ange Dagaret-Dassaud dénonce l'opacité au sein du Parti démocratique de Côte d'Ivoire-Rassemblement africain qui enraye son fonctionnement.

"Aujourd'hui, nous constatons des choses, des dysfonctionnements qui ne nous agréent pas. Mais nous observons. Parce que le PDCI-RDA a trop souffert ces dernières années. Il vient de très loin. Avec tous ses militants assassinés et ses dirigeants emprisonnés ou soumis à un blocus à la stalinienne.", dénonce le membre du bureau politique.

Et au délégué communal de Cocody 2 de dénoncer ce dysfonctionnement malgré l'organisation de congrès pour conduire le parti.

"Au 11ème Congrès ordinaire du 5 avril 2002, c'était le Congrès qui avait demandé à son président élu, de ramener le PDCI-RDA au pouvoir en 2005, voire en 2010. Ce fut encore le 12ème Congrès ordinaire du 6 octobre 2013 qui réitérait cette résolution en demandant à un militant actif de candidater à l'élection présidentielle d'octobre 2015. Et le 6ème Congrès extraordinaire du 15 octobre 2018, à Daoukro, l'avait rappelé pour demander au président du parti de ramener le PDCI-RDA au pouvoir en 2020.", rappelle-t-il en décriant cette situation que bon nombre de membre déplore et qui perdure malgré plusieurs congrès.

"Nous regrettons qu'il en a été ainsi. Parce qu'on aurait dû y aller et le débat aurait été celui des urnes. Mais ce ne fut pas le cas et nous avons-nous opté pour le Comité national de transition. Qui reste à clarifier l'un de ces jours devant les militants.", annonce-t-il en indiquant malgré ce fonctionnement le parti a toujours oeuvré pour un appel à candidature sur la demande de l'ancien président Henri Konan Bédié si même les circonstances malheureuses de ces dernières élections l'ont fait agi autrement sous le Rassemblement des républicains-Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RDR-RDHP).

Une façon pour lui, de dénoncer aussi l'appel de Daoukro qui a été lancé par Henri Konan Bédié, en dehors du parti, en 2014, avant la présidentielle de 2015 et après le congrès qui avait décidé qu'un militant actif du PDCI se porte candidat.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

ange dagaret-dassaud pdci

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires