Sign in
Download Opera News App

 

 

Nazaire Kadia : la constitution ne doit pas être un jouet aux mains des tenants du pouvoir

 

Depuis quelques temps, l’actualité ivoirienne est animée par l éventuelle nouvelle modification de la constitution, annoncé par l'honorable député, Tiemoko Assalé. En effet, cette initiative a mis de nombreux ivoiriens en extase, parce qu’il serait question de remettre en place l’âge limite pour être candidat à l’élection présidentielle. Car , si certains croient que cette disposition de mettre à la retraite : Bédié, Ouattara et Gbagbo et passer le flambeau à une nouvelle génération est l'idéal, Nazaire Kadia , analyste politique, voit par contre autrement les choses.

En effet, pour Nazaire Kadia, on peut penser que l’ancienne-nouvelle disposition permettra à une nouvelle génération de parvenir au pouvoir, mais rien ne changera aux crises, si les lois, les ordonnances, les institutions et le découpage électoral sont taillés sur mesure permettant à un parti d’avoir une longueur d’avance sur les autres et restent en l’état. Cependant, la constitution ne doit pas être un jouet aux mains des tenants du pouvoir, jouet qu’ils peuvent manipuler au gré de leurs humeurs ou de leurs intérêts, à l’effet de préserver une position ou de régler des comptes. Cela est indécent, désespérant et inacceptable. Mais s’il y a eu un soir en Eburnie, il y aura assurément un matin et l’ivraie sera séparée du vrai.


 

Content created and supplied by: Succèsplus (via Opera News )

Nazaire Kadia

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires