Sign in
Download Opera News App

 

 

ÉLectricité en Côte d'Ivoire : Saïd Penda défend le bilan de Ouattara dans le secteur

Depuis quelques temps, la Côte d'Ivoire traverse une crise énergétique. Des coupures intempestives d'électricité font partie du quotidien des ménages ivoiriens. Plus un jour ne passe sans que certaines localités ne soient privées d'électricité. Cette situation est incompréhensible, quant on sait les investissements titanesques que le gouvernement a entrepris dans ce secteur depuis 2011. Saïd Penda semble apporter des réponses aux nombreux questionnements des ivoiriens. Pour lui, se sont des cadres incompétents qui sont entrain de saboter le bilan du président Ouattara.

Saïd Penda estime que lorsque le président Ouattara arrivait au pouvoir en 2011, la Côte d’Ivoire avait un déficit d’électricité qui obligeait le pays à importer cette énergie du Ghana. Il soutient que la Côte d'Ivoire a produit suffisamment d'électricité en 2020 pour couvrir ses besoins, ainsi que ceux de ses voisins qui approvisionnent en électricité. « Selon les données officielles, en 2020, la Côte d’Ivoire a produit 11030 gigawatt d’électricité. Sa consommation intérieure et l’exportation vers les pays voisins représentent 9391 gigawatt. Il y a donc une marge de 1639 gigawatt pour lequel le pays doit trouver preneur, étant donné que l’électricité est un produit qui ne se conserve pas. », affirme le journaliste camerounais.  

Ainsi dit, pour lui, les perturbations observée dans la fourniture de l’électricité ces derniers temps en Côte d’Ivoire trahissent en réalité une forme d’incompétence de ceux qui gèrent la société d’électricité de ce pays. « La Compagnie Ivoirienne d’Électricité (CIE) est incapable d’expliquer clairement aux Ivoiriens : la cause de ces coupures ; ce qui est entrepris pour y remédier ; la durée de la crise ; les mesures transitoires prises par la compagnie. Cela relève du B.A, BA de la communication de crise (...) Ouattara a fait sa part en augmentant exponentiellement la production depuis qu’il est au pouvoir et son pays a aujourd’hui un des taux d’électrification les plus élevés d’Afrique. Ce n’est pas à lui de gérer les entreprises. », déclaré également Saïd Penda dans une publication sur les réseaux sociaux.

Amoros_Soum.

Content created and supplied by: Amoros_Soum (via Opera News )

côte d'ivoire ghana

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires