Sign in
Download Opera News App

 

 

Koumassi : Bacongo recase les déguerpis des Cités Houphouët-Boigny 1 et 2

Le plan de ce terrain d’une superficie de 4,2 hectares

220 familles déguerpies en novembre 2021 des Cités Houphouët-Boigny 1 et 2 dans la commune de Koumassi seront relogés sur un site situé non loin de la sous-préfecture de Yaou, sur l’axe Grand-Bassam – Bonoua sur un terrain d’une superficie de 4,2 hectares. L’annonce a été faite au cours d’une visite mardi 21 septembre 2022 par Sangaré Yacouba, député de Koumassi et président des Affaires économiques, financières et domaniales et les concernés.

Les travaux de bornage du site et le plan sont terminés selon Bamba Lanciné. Le directeur technique de la mairie de Koumassi a annoncé la remise dès ce jour des dossiers techniques à chaque famille en vue de construire selon son rythme. « La superficie de ces lots varient entre 150 et 200 m2 (14 000 lots au total). Il y aura des poteaux électriques et des réseaux d’assainissement seront aménagés. C’est un projet évolutif mais la mairie reste disposée à accompagner les familles dans le cadre de ce projet », a-t-il indiqué.

Sangaré Yacouba, député de Koumassi et président des Affaires économiques, financières et domaniales

Pour sa part, Sangaré Yacouba a précisé que seuls les déguerpis qui ont accepté de coopérer et de faire confiance à la mairie qui ont été recasés. Certains ayant opté pour une procédure judiciaire. « Le maire Cissé Bacongo n’oublie personne. C’est une personne qui respecte sa parole donnée. Il avait promis que tous les déguerpis seraient relogés. Ainsi, après avoir visité plusieurs sites (Songon, Anyama), c’est celui de Bonoua qui a été retenu de façon consensuelle par les personnes déguerpies pour leur recasement. Ce, après un accord avec un opérateur qui a accepté de céder à la mairie ce site qu’il avait acquis au préalable. C’est un site sécurisé et non litigieux », a-t-il ajouté.

Ban Paul (au micro), président des déguerpis des Cités Houphouët-Boigny 1 et 2 de Koumassi 

Président des déguerpis des Cités Houphouët-Boigny 1 et 2 de Koumassi, Ban Paul a exprimé sa gratitude au maire Cissé Bacongo et au Conseil municipal pour cette action de haute portée sociale. « Il nous rétablit dans notre honneur et notre dignité mais mieux il nous permet d’être propriétaires des terrains alors que sur l’ancien site, il y avait beaucoup de litiges », a-t-il fait savoir.

Pour rappel, le déguerpissement de ces populations s’inscrivait dans le cadre de la politique d’assainissement, d’anticipation sur les inondations, et la libération des exutoires et emprises du domaine public.

 

 

S_Carmone 

Content created and supplied by: S_carmone (via Opera News )

Cités Houphouët-Boigny 1 Koumassi Sangaré Yacouba

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires