Sign in
Download Opera News App

 

 

Jeûne musulman : Abobo et Séguéla ressentent l'absence de feu Hambak. Le temoignage d'habitants

Photo archives/En cette période de jeûne musulman les communes d'Abobo et Séguéla ressentent fortement l'absence de feu Hambak

S'il y a des villes qui souffrent de l'absence de feu Hamed Bakayoko en cette période de carême musulman, c'est bien la commune d'Abobo et celle de Séguéla. Les fidèles musulmans de ces deux villes ressentent depuis le début de ce moment de jeûne, le grand vide laissé par leur leader qui faisait beaucoup parler son cœur. Ce moment était pour cette personnalité, la période appropriée au cours de laquelle l'ancien maire d'Abobo agissait plus en faveur des familles musulmanes de sa commune.

Selon des habitants de la commune d'Abobo avec qui nous avons eu des échanges, feu Hamed Bakayoko était pour beaucoup de parents musulmans d'Abobo un grand soutien. Toute la communauté musulmane d'Abobo qui continue de sentir ce grand vide laissé par leur maire prie en cette période de jeûne afin que son âme repose auprès du Tout- puissant.

Du côté de Séguéla, sa ville natale, ce vide est fortement ressenti également par ses parents qui bénéficiaient des largesses de ce fils qui aura beaucoup donné à sa ville natale.

" Quand ce genre de période arrive, il faisait le tour de chaque famille pour faire des dons en vivres et non vivres. Il ne faisait aucune exclusion. Aujourd'hui, c'est tout Séguéla qui regrette cet homme. Que Dieu le reçoive dans son royaume " a témoigne un habitant de Séguéla.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires