Sign in
Download Opera News App

 

 

Le gouvernement ivoirien sous pression

L'annonce de la composition du nouveau gouvernement, formé par Patrick Achi, a laissé sceptique certains ivoiriens qui estiment que malgré le rajeunissement des membres, le premier ministre n'a pas voulu tout bouleverser et a conservé une forme de continuité. Le programme "la Côte d'Ivoire solidaire" avec lequel le président Ouattara a été élu, contient de vastes chantiers et d'excellents projets. Les attentes des populations sont énormes vis à vis de l'effectivité de ce programme et du potentiel de la Côte d'Ivoire. Les chantiers sont gigantesques.

L'emploi, la santé, l'économie, la sécurité, l'éducation et la corruption sont les cinq domaines où les ivoiriens attendent désespérément des solutions à leurs problèmes. Au vu du nombre important de ministères et de secrétariats d'État, l'heure n'est plus aux promesses et aux belles paroles mais aux actes. Dix ans après l'avènement du chef de l'État, la question de l'emploi n'a toujours pas trouvé de solutions pérennes. Le président Ouattara lors de son discours d'investiture a désigné la question de l'emploi comme une priorité. En outre, la problématique épineuse de la santé, nos dirigeants vont se soigner à l'étranger, la preuve que notre système de santé est défaillant. Au niveau économique, la période de la covid-19, a exacerbé la cherté de la vie, l'augmentation du nombre de ménages pauvres et a réduit les revenus de la population. Sur le plan sécuritaire, la Côte d'Ivoire se trouve dans l'oeil du cyclone, avec des attaques djihadistes répétées au nord du pays. De plus le coeur de notre société, l'éducation, a son système en déclin depuis plusieurs décennies. L'éducation est miné entre autres par un nombre croissant d'élèves utilisant des substances illicites et des jeunes filles ayant des grossesses précoces. Enfin, la corruption qui se situe dans à tous les niveaux de notre administration et qui surpasse la méritocratie.

Les problématiques sont légions, un mandat de cinq ans ne suffira pas pour tout éponger, cependant la Côte d'Ivoire dispose d'atouts humain et économique très intéressant. L'ivoirien lambda doit aussi jouer sa partition, car une société qui aspire à un avenir meilleur ne peut attendre tout des autorités.

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

covid-19 patrick achi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires