Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire - Unfpa : les deux parties font le point des six premiers mois d’activités

Le 8e programme de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) (CP8), couvre la période 2021-2025 et est arrimé au Cadre de coopération des nations unies pour le développement durable (Ccdd), en réponse aux priorités nationales définies dans le Plan national de développement (Pnd 2021-2025). C’est donc ce programme qui est au cœur des échanges qui ont lieu dans la capitale politique, Yamoussoukro.

Ainsi, donc ils échangeront sur les six premiers mois d’activités de ce programme vise à accélérer l’atteinte d’ici 2030 de trois résultats transformateurs qui sont de « mettre fin aux décès maternels évitables ; mettre fin aux besoins non satisfaits en planification familiale ; mettre fin aux violences basées sur le genre et pratiques néfastes, y compris le mariage des enfants et les mutilations génitales féminines. » a fait noter la représentante résidente de l’Institution onusienne en Côte d’Ivoire Cécile Compaoré Zoungrana. Qui poursuivant a relevé que « la revue semestrielle 2022 du CP8 leur permettra d’analyser les progrès vers l’atteinte des résultats attendus dans le cadre de la réalisation des objectifs nationaux et du CCDD. » « La revue contribuera également à identifier les stratégies qui vont nous permettre d’accélérer l’atteinte des engagements pris par la Côte d’Ivoire dans le cadre de la CIPD. », a-t-elle souligné avant de partager quelques pistes de réflexions avec ses collaborateurs et les directeurs et chefs de service issus des ministères techniques parties prenantes.

Dr Hinin Moustapha, Directeur général de l’Office national de la population (Onp), ouvrant les travaux au nom de la ministre Kaba Nialé, du Plan et développement, a souligné que la mise en œuvre du CP8 au premier semestre de l’année 2022 a impliqué plus d’une dizaine de structures gouvernementales et d’organisation de la société civile, incluant des organisations féminines ou de jeunesse « Ainsi, au terme de ces premiers mois d’intervention, cet atelier nous offre l’opportunité de : rappeler les progrès et les défis stratégiques en matière de population et de développement en lien avec le Pnd et le CCDD ; analyser les principaux résultats issus de l’exécution des plans de travail avec un focus sur la progression des cibles des indicateurs du CP8 ; relever les contraintes et identifier les opportunités ainsi que les gaps adresser tenant compte du nouveau plan stratégique »

Eugène YOBOUET

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

ivoire unfpa unies

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires