Sign in
Download Opera News App

 

 

Mali Mahouloud 2021: le gouvernement ne peut s'empêcher de refuser le stade en rénovation à haidara

MAHOULOUD 2021 AU STADE DU 26 MARS : LE VRAI MOBILE DU DEAL ENTRE LES PARTIES 


Le stade du 26 mars fait-il l'objet d'un marchandage politique ? Depuis bientôt six (6) mois notre stade du 26 mars, qui faisait la fierté du Mali, après avoir abrité la CAN 2002, était une référence dans la sous région. Mais pour cause de mauvaise gouvernance et de mauvaise gestion, ce joyau architectural était en train de mourir de sa belle mort, il a fallu la suspension lors d'une mission de la CAF du stade du 26 mars pour non conformité des normes internationales pour que nos autorités de la transition prennent à bras le corps la rénovation dudit stade. 


De source bien informée l'État malien ne ménage aucun effort à travers le jeune ministre de la jeunesse et des sports que nous saluons au passage pour son dévouement et son engagement depuis qu'il est à la tête du département, le ministre afin de permettre aux travaux de se dérouler normalement a suspendu toutes les activités : sportives, religieuses et artistiques.


Cette décision a été saluée par l'ensemble du peuple puisqu'il s'agit d'une question d'intérêt national, depuis cette suspension notre équipe nationale qui joue actuellement les éliminatoires de la compétition la plus prestigieuse au monde, c'est à dire la coupe du monde au Qatar 2022, joue à l'extérieur, privant notre peuple qui est fan de football de pouvoir supporter nos Aigles à domicile. Comme il s'agit d'une cause noble, le public sportif l'accepte volontiers, sauf que notre grande surprise a été d'entendre à travers les médias notre ministre des sports lors d'une visite au stade du 26 mars pour s'enquérir de l'évolution des travaux nous informer que le stade sera mis à la disposition du guide spirituel des Ancardines non moins Président du Haut Conseil Islamique pour célébrer les festivités de Maoulad, oui le Cheick Ousmane Cherif Madani Haidara mérite tout notre respect vu le rôle qu'il joue depuis une trentaine d'années pour prêcher la parole de Dieu et rapprocher les Maliens à travers les récits du coran, mais qu'à cela ne tienne M. Haidara reste Malien et la constitution du Mali stipule à son article 2 : " Tous les Maliens naissent et demeurent libres et égaux en droit et en devoir." Alors pourquoi devrions nous priver le monde sportif de suivre les machts du Mali, et le monde culturel et artistique de célébrer leurs activités pour raison de travaux et en même temps permettre à M. Haidara d'y célébrer son maouloud 2021 ? Pourquoi cette gestion injuste et à géométrie variable ? Est ce que c'est ça le fameux Malikura dont nous parlent les autorités de la transition?


La question mérite vraiment d'être posée, pour éclairer l'opinion nationale. C'est pourquoi votre serviteur animé par la seule volonté de défendre les intérêts du peuple et de lui donner la bonne information, a mené des investigations poussées, selon les informations reçues de source sûre, un marché aurait été conclu entre le Ckeick Ousmane Madani Haidara et les plus hautes autorités de la Transition. 

De quoi s’agit-il ? L' actualité oblige nous savons que les événements du 24 mai 2021, ont contribué à faire du Vice Président de la transition le président de la transition actuel et de ceux qui ont pris la rue pour accéder au pouvoir de devenir premier ministre et ministres de la République. 


Un seul calendrier et une seule logique retiennent l'attention de nos autorités du Mali Kura, à savoir : comment conserver le pouvoir et le confisquer pour de bon en instrumentalisant le peuple malien à travers l'insécurité ? Sinon qui mieux que le Président des Ancardines pourrait faire passer ce message, puisque le guide Haidara draine des milliers et des milliers de Maliens pour la célébration du Mahouloud, le marché est le suivant : " malgré les instructions de la CAF, de la FIFA et du ministère des sports,nous mettrons le stade du 26 mars à votre disposition à condition que vous vous engagez à soutenir la prolongation de la transition en disant lors de votre prêche que notre pays est dans un tournant difficile de son histoire, qu'avec l'insécurité, où les 2/3 du pays échappe au contrôle de l'État, parler d'élection en ces moments relève de la mauvaise foi, donc malgré les engagements pris vis à vis du peuple malien et de la communauté internationale, qu'il est important aujourd’hui de regarder la réalité en face et d'accorder à cette transition le temps nécessaire pour soigner le mal du pays." 


Cette situation nous rappelle en 2012 lorsque le premier ministre Ckeick Modibo Diarra était en difficulté, il passa un accord similaire avec le même Haut Conseil Islamique dirigé à l'époque par l'iman Mahamoud Dicko, ainsi une cérémonie dite de prière au stade du 26 mars pour le Mali fut organisée, mais l'objectif principal de cette cérémonie était de soutenir Ckeick Modibo Diarra pour qu'il reste à la Primature ce qui fut fait pour un temps.


Chers Maliens voici les raisons pour lesquelles notre stade du 26 mars fermé pour raison de travaux a été cèdé au Ckeick Ousmane Madani Haidara, donc un marché gagnant gagnant pour les deux parties, mais dans ce marché de dupes, il faut reconnaître que c'est le peuple malien qui est abusé et le plus grand perdant. 


Affaire à suivre...

Content created and supplied by: Infos24/24h (via Opera News )

mali qatar 2022

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires