Sign in
Download Opera News App

 

 

Un an après sa libération, l'ancien député Kando parle de ses anciens compagnons qui ont lâché Soro

Photo, honorable Soumahoro Kando


Un an après sa libération des différentes prisons où il a séjourné pendant 09 Mois, 09 Jours, l’honorable Soumahoro Kando , ancien Député du département de Biankouma a délivré un message important sur sa page facebook, dans lequel il évoque ses anciens compagnons qui ont pris leur distance avec Soro Guillaume Kigbafori et qui se sont rapprochés du pouvoir en place.


Le jeudi 30 septembre 2021, l'ancien député de Biankouma, l'honorable Soumahoro Kando a brièvement parlé de ses anciens compagnons qui aujourd'hui se sont éloignés de son leader politique Soro Guillaume Kigbafori pour rejoindre le parti au pouvoir. Il s'est étonné que ceux-ci aient lâché Soro Guillaume au moment il avait le plus besoin d'eux, comme s'ils croyaient que leur combat serait facile. << Pourquoi changer pour si peu. Quelles sont les places de la foi et de la conviction dans nos vies. Pourquoi dérouter à la première détonation. Pourquoi toujours croire que tout serait facile pour nous ... ? >> s'est-il interrogé, s'adressant subtilement à ses anciens compagnons de lutte.

Remerciant tous ceux qui ont quitté Soro Guillaume sous quelque prétexte que ce soit, Soumahoro Kando à fait savoir que leur départ n'en valait pas la peine et n'était pas '' sérieux ''. Après avoir dressé une longue liste d'anciens proches de Soro Guillaume qui ont pris leur distance avec lui, Soumahoro Kando a dit savoir les arguments avancés par les uns et les autres pour justifier leurs défections. Il a aussi évoqué le fait qu'on lui aurait proposé quelque chose pour quitter Soro Guillaume avec promesse d'assurer sa sécurité. Chose à laquelle il n'a visiblement pas cédé car étant toujours proche de Soro Guillaume.

Pour l'ancien député, << ceux qui ont prétexté avoir subi des insanités sur la route de la réconciliation entre Soro et Ouattara pour abandonner ou rallier le Rhdp n'ont jamais eu foi en ce qu'ils faisaient >> a-t-il dit puis d'ajouter que << toutes les personnes qui revendiquent leurs amitiés et leur fraternité à Soro, et qui ont utilisé la voie de presse ou celle des réseaux sociaux pour lui annoncer la fin de leurs collaborations sont purement et simplement des '' chasseurs de prime '' sinon un simple appel téléphonique était mieux indiqué.

Pour finir, l'ancien député de Biankouma Soumahoro Kando a souhaité auprès de Dieu que son leader soit porté haut à la magistrature suprême pour qu'il déroule ses ambitions pour le peuple ivoirien. Pour se faire a-t-il invoqué Dieu afin que les autorités ivoiriennes prononcent la parole qui sauve et qui ouvre les chemins d' une paix durable.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

l'honorable soumahoro kando soro guillaume kigbafori

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires