Sign in
Download Opera News App

 

 

Rwanda : Paul Kagamé fait appel à Tidjane Thiam/Découvrez pourquoi l’Ivoirien est sollicité

(Le président rwandais, Paul Kagamé à droite, remet la clé de la RFL à l'Ivoirien Tidjane Thiam/Photo Archives)

Le président rwandais, Paul Kagamé est préoccupé par le développement tous azimuts de son pays. Et ce, afin de le positionner au rang des nations émergentes. Dans cette ambition, il a confié la RFL à l’Ivoirien Tidjane Thiam, pour faire de Kigali, une plateforme économique incontournable en Afrique.

 Le président Paul Kagamé, quand il s’agit de développement durable pour le bonheur de son peuple, ne se fait pas de « complexe » pour solliciter quiconque peut lui être d’une utilité pratique, peu importe ses origines.

 Parmi les personnes dont les expériences sont reconnues mondialement, à qui il a fait confiance, l’Ivoirien Tidjane thiam, qui s’est vu confier le vendredi 28 mai 2021, la présidence de la puissante Rwanda financier limited (RFL).

En effet, il a reçu officiellement les clés de cet important centre financier, des mains du chef d’Etat rwandais.

Le chef de l’exécutif rwandais a signifié à l’expert ivoirien des institutions financières, quelles étaient ses attentes et sa vision de la mission qu’il venait de lui confier.

Selon les informations rapportées par la plateforme ‘’Mel Essis TV Média’’, « L’objectif affiché par le président Paul Kagamé et le gouvernement rwandais, en plaçant ce puissant et ambitieux instrument sous la coupole de Tidjane Thiam, est de faire de Kigali (capitale du Rwanda, ndlr) une des places financières les plus fortes du continent africain ».

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le président rwandais, par cette nomination, vient d’élever une fois encore, l’Ivoirien Tidiane Thiam, pour ses qualités intrinsèques de grand manager, rompu aux rouages des marchés financiers.

On ne le dira jamais assez, nul n’est prophète chez soi.

Y.K

 

 

 

 

Content created and supplied by: Y.KOBO (via Opera News )

l'ivoirien tidjane paul kagamé rfl

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires