Sign in
Download Opera News App

 

 

La Russie prévient : '' l'Europe sera la première à souffrir d'un embargo sur le gaz russe ''

Alors que la Russie poursuit son opération militaire spéciale en Ukraine, l'occident nourrit toujours l'espoir de contraindre Moscou à retirer ses soldats de l' Ukraine par des sanctions. Cette fois-ci, l'Europe est décidée de mettre un embargo sur les importations du pétrole et du gaz russe. Mais , pour la Russie, si une telle décision venait à être appliquée, l'Europe sera la première à souffrir des conséquences qui en résulteront.

C'est ce qu'a déclaré le jeudi dans une publication en date du 03 juin , le vice-prémier ministre chargé de l'énergie, Alexandre Novak.

''Les consommateurs européens seront les premiers à souffrir de cette décision. Non seulement les prix du pétrole mais aussi ceux des produits pétroliers dans l'UE.''

Si l'UE a pour objectif d'appliquer cet ambargo d'ici la fin de l'année, il est tout à fait certain que la Russie a déjà pris ses dispositions pour conquérir d'autres marchés d'approvisionnement. A cet égard, Novak ne perçoit aucun danger pour la fédération de Russie. '' C'est une décision différée dans le temps , c'est pour dans six à huit mois et pendant ce temps, le marché doit se réorganiser''.

Par ailleurs, selon notre sources, les pays membres de l'OPEP ont décidé d'ameliorer leur performance en augmentant les productions de pétrole pour satisfaire à la demande des nations occidentales. Cependant, l'OPEP ne peut se substituer à la Russie en remplaçant toute la quantité de son pétrole fournie à l'Europe.

Dès lors, l'envolée des cours du pétrole devra se poursuivre en Europe avec la mise en oeuvre d'un embargo européen sur le pétrole Russe.

Content created and supplied by: Kskd (via Opera News )

alexandre novak.. moscou russie prévient ukraine

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires